3e Mandat – Ouattara a-t-il convaincu Paris ?

Ces deux tweets croisés qui font jaser la toile

D’abord le 2 septembre puis le 3 septembre manqués, le président ivoirien Alassane Ouattara a finalement rencontré son homologue français Emmanuel Macron au Palais de l’Elysée ce vendredi 4 septembre 2020. Rien n’a encore filtré de ce que les deux chefs d’Etat se sont dit à part cette communication non verbale fournie par les images de ce tête-à-tête. Ni cortège impressionnant, ni le traditionnel tapis rouge des moments solennels, Ouattara a été reçu dans la simplicité par son homologue Emmanuel Macron qui l’attendait sur le perron de l’Elysée. Quelques mots entre les deux personnalités puis elles s’engouffrent dans les chatoyants bureaux de la présidence française. Autre détail, par ces temps de coronavirus, les deux personnalités n’ont pas non plus échangé les chaudes poignées de mains habituelles, se contentant des salutations imposées par la crise sanitaire. Quelques tapes, bras contre bras.

Un peu plus d’une heure après le déjeuner de travail Ouattara et Macron se sont lancés à l’assaut des internautes, le premier pour exprimer sa satisfaction à l’issue de la rencontre, le second faisant un black-out sur le sujet et préférant plutôt tweeter sur les 150 ans de la République française. On a beau scruter le profil d’Emmanuel Macron, rien, aucune trace de ce rendez-vous pourtant attendu des Ivoiriens et de tous ceux qui s’intéressent à la politique ivoirienne ici ou ailleurs.

publicité

« J’ai eu un excellent déjeuner de travail avec mon ami, le Président @EmmanuelMacron. Nous nous sommes réjouis de nos convergences de vues sur la situation économique et politique en CI, notamment l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, dans un climat de paix », glisse Alassane Ouattara tout sourire.

« À chaque fois que le drapeau tombera, il faudra le rehisser. À chaque fois que la République sera menacée, il faudra la défendre. La République dépend de chacune, de chacun d’entre nous. Ensemble, formons cette France unie, pour que ces mots résonnent encore longtemps », réplique à son tour Emmanuel Macron dans le même laps de temps.

C’est comme si le président français ne voulait rien souffler du déjeuner qu’il a eu avec son homologue ivoirien. Une façon d’en garder tous les mystères et de donner libre court aux supputations et rumeurs quant au contenu de leurs échanges.

Qui croire ? Que croire ? Pour Alassane Ouattara cette entrevue revêtait un caractère assez spécial d’autant plus qu’elle intervient à un moment crucial de l’actualité politique de la Côte d’Ivoire marquée par une troisième candidature controversée du président sortant. Si pour certains, les propos attribués à Macron disant que Ouattara fait preuve d’un courage politique est une sorte de faveur accordée au champion du Rhdp à la future présidentielle, les autres veulent y voir une ironie bien agencée dans une tournure diplomatique. Ils veulent croire que même si Ouattara a été désapprouvé, M. Macron ne viendrait quand même pas le dire à la face du monde. Et ça, Ouattara peut toujours s’en réjouir au grand jour même si en son for intérieur il peut paraître scandalisé par l’attitude des autres françaises.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire