Côte-d’Ivoire: Adjoumani et ses «femmes fonctionnaires du Zanzan » pensaient ruser avec Dieu

Quand des ministres catholiques RHDP rusent avec Dieu à la cathédrale du Plateau : La salle avait été réservée pour des femmes du Zanzan

Le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani et des ministres catholiques RHDP ont organisé le mercredi 2 septembre 2020, une conférence de presse à la Cathédrale du Plateau, pour répondre au Cardinal Kutwa, qui s’était prononcé quelques jours plus tôt sur la candidature controversée d’Alassane Ouattara à la présidentielle d’octobre 2020.

Pour ce faire, le porte-parole principal du RHDP a dû user de ruse pour tenir cette honteuse rencontre au sein de l’édifice religieux.

Contrairement à ce qu’il a avancé sur le plateau de la chaîne de télévision privée Life TV, dans la nuit du mercredi 2 septembre 2020, cette mise en scène a été savamment préparée par Kobenan Kouassi Adjoumani.

D’abord, « M. Adjoumani par l’intermédiaire d’un de ses collaborateurs à fait louer une salle au sein de la cathédrale. Motif : une réunion de femmes fonctionnaires du Zanzan. Mais, ce dernier n’explique pas clairement le motif exact de la réunion, ni ne précise le bénéficiaire. Toutefois, la salle fût louée à 75 000 FCFA » et 20 mille francs de caution, souligne une source proche de l’église catholique.

« Ensuite vers 12h00, le curé aperçoit une panoplie de journalistes. Celui-ci s’approche et se renseigne, et on lui dit que c’est une conférence de presse des ministres catholiques du RHDP. Rapidement il va fermer toutes les salles et quitter les lieux en prenant le soin d’informer le vicaire général », précise la source.

publicité

Raison pour laquelle « vous avez vu des ministres assis sous le soleil en train de faire la conférence de presse avec des chaises et des tables arrachés aux vendeuses de gadgets chrétiens installés à l’entrée de la cathédrale. Leur projet était de dire, s’ils avaient eu accès à la salle, que certains prêtres n’étaient pas d’accord avec la décision du cardinal », croit savoir la source.

La salle réservée pour des femmes fonctionnaires du Zanzan et payée par Amalaman Serge.

Autre chose, dans la note d’invitation envoyée aux journalistes pour la tenue de cette conférence de presse, il n’était nullement marquée que la rencontre allait se tenir à la cathédrale Saint Paul du Plateau. Il était plutôt question d’un rassemblement des journalistes le mercredi à 13 Heures 30 au cabinet du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, sis au 25ème étage de l’immeuble CAISTAB au Plateau.

Une preuve supplémentaire de la volonté de ruser à la cathédrale.

Certainement que s’ils l’avaient indiqué, beaucoup de confrères et consœurs n’allaient pas s’y rendre au risque de s’associer à ce spectacle déshonorant. Mieux, l’église n’aurait pas autorisé la location de sa salle de conférence.

Miss Touré

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire