La presse en Côte d’Ivoire va dénoncer les politiciens haineux durant la campagne

(Agence Ecofin) – En Côte d’Ivoire, la presse envisage de dénoncer les politiques auteurs de propos haineux dans les médias. Nommée Name and shame et conçue lors d’un forum organisé le 2 septembre, cette initiative rappelle une méthode utilisée par la presse ghanéenne lors des élections de 1992.

En Côte d’Ivoire, les médias veulent dénoncer les propos haineux des candidats et différentes personnalités politiques durant la campagne des élections présidentielles. L’initiative a été proposée le mercredi 2 septembre, lors d’un forum organisé au siège de l’agence ivoirienne de presse (AIP), par la Fondation pour les médias en Afrique de l’Ouest (MFWA) et l’Observatoire de la liberté de la presse, l’éthique et la déontologie (OLPED).

publicité

Rappelant une initiative utilisée durant les élections au Ghana en 1992, le projet nommé « Name and shame » (nommer et dénoncer, Ndlr) a pour objectif de dénoncer dans les médias les propos attisant la haine à l’approche des élections et de nommer les politiques qui en sont les auteurs. Encore à l’étape embryonnaire, les différents mécanismes de l’initiative seront communiqués dans les prochains jours.

En attendant, pour s’assurer que des sorties médiatiques ne viennent pas attiser la haine à l’approche des élections les participants au forum du MFWA et de l’OLPED vont élaborer un guide de communication électorale fournissant des recommandations aux professionnels des médias, aux organes de régulation et aux candidats.

Servan Ahougnon

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire