Affaire candidature de Gbagbo sans son autorisation: « La déclaration d’Habiba est juste politique », selon EDS

Sur les antennes de la chaîne télévision de française France 24, le mercredi 2 septembre 2020, Me Habiba Touré, avocate de l’ex-pensionnaire de la prison de Scheveningen a révélé que son client n’a mandaté personne pour le dépôt de son dossier de candidature au scrutin présidentiel d’octobre prochain.

« Aucune instruction du président Laurent Gbagbo. C’est clairement une initiative de la plateforme. Pourquoi. ? Parce qu’il ne faut pas oublier que la radiation du nom du président Laurent Gbagbo (de la liste électorale) intervient au lendemain de sa demande de passeport. Le parallèle est quand même assez fort et on voit bien toute la manœuvre politique pour empêcher toute candidature du président Laurent Gbagbo qui n’avait même pas fait cas d’une éventuelle candidature », a-t-elle fait savoir.

Approchés par 7info.ci pour recueillir leur avis sur les révélations de l’avocate de leur leader, des cadres d’Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS), nous ont renvoyé vers Franck Anderson Kouassi, chargé de communication de la plateforme.

publicité

L’ancien journaliste a indiqué que : « la déclaration de Habiba Touré est juste politique. On a déposé le dossier de candidature, c’est le plus important « .

Après la réception des dossiers des différents candidats, désormais, les projecteurs du monde entier sont braqués sur le conseil constitutionnel, organe chargé de la validation ou de l’invalidation des candidatures à la présidentielle.

Laurent Gbagbo a été radié de la liste électorale, une situation qui pourrait être la cause d’un rejet de sa candidature. À la question de savoir si l’ancien président n’est pas retenu pour participer à cette joute électorale qu’elle serait la démarche d’EDS, Franck Anderson Kouassi a été un peu évasif.

« C’est un autre point de la lutte. On verra quoi faire », a expliqué le chargé de communication d’EDS.

Âgé de 75 ans, l’ex-président ivoirien depuis son acquittement par la Cour pénale internationale, n’a toujours pas fait de déclaration publique pour situer l’opinion nationale et internationale sur ses ambitions politiques. Il demeure malgré toutes ses années passées hors de la Côte d’Ivoire, l’un des hommes politiques les plus influents du pays.

Arnaud Houssou
7info.ci

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire