Côte-d’Ivoire: Après la candidature, EDS en recueillement sur les tombes de Sangaré et Bernard Dadié

Le jeudi 3 septembre 2020, soit trois jours après avoir déposé le dossier de candidature du président LAURENT GBAGBO à la CEI, la haute direction de la plateforme politique Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS), a décidé de venir se recueillir et rendre hommage à la mémoire de Feu ABOU DRAHAMANE SANGARE Véritable concepteur et initiateur de EDS et le Patriarche BERNARD DADIE, Parrain de EDS, arrachés à l’affection du Président Laurent Gbagbo et de tous ses partisans et nombreux sympathisants.


Pour le professeur Georges-Armand OUEGNIN qui conduisait cette délégation, SANGARÉ et DADIE nourrissaient de leur vivant l’ambition de faire du Président Laurent Gbagbo le candidat de EDS et de son retour en Côte d’Ivoire ,la terre de ses ancêtres, un triomphe . Ce vœu est en voie de se réaliser avec le dépôt de la candidature du Père de la Démocratie ivoirienne à la Présidentielle prochaine malgré les manœuvres juridico politiciennes du chef de l’État sortant, “Les morts n’étant pas morts ».

La délégation de EDS a tenu à faire de 3 septembre une journée de recueillement et de Souvenir.

Cette cérémonie a vu la participation du frère ainé du président SANGARE, monsieur SANGARE Ibrahim et du fils du patriarche Bernard DADIE, monsieur Benjamin DADIE.

La délégation de la haute direction de EDS comprenait les vice-présidents SAMUEL HARDING, ABOU CISSE, DESIRÉE DOUATI, KONE MEBRA DAVID, GNALEGA RENE et le chef de cabinet ANANGAMAN OLIVIER.

Le chef de cabinet
ANANGAMAN OLIVIER

Commentaires facebook

blank

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire