Côte-d’Ivoire: «La Constitution de 2016 est une forfaiture», martèle Ahipeaud Joseph Martial

L’Alliance des générations ivoiriennes républicaines (AGIR) pour la démocratie et la paix, avec à sa tête Ahipeaud Joseph Martial, a procédé à sa sortie officielle le mercredi 9 septembre 2020 dans un hôtel à Yopougon.

Trente (30) ans après la FESCI, Ahipeaud Joseph Martial lance le mouvement AGIR pour la démocratie et la paix.

Le président de AGIR pour la démocratie et la paix, Ahipeaud Joseph Martial, premier secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci), estime qu’il est tant que le peuple ivoirien prenne ses responsabilités.

‘’Nous sommes arrivés au moment de l’action; agir et ne pas se taire; agir parce que c’est le moment de faire en sorte que la Côte d’Ivoire et son peuple soient respectés‘’, a-t-il déclaré d’entrée.

Evoquant la création de la Fesci dans les années 90, Ahipeaud Joseph Martial a fait savoir que la démocratie a perdu son sens en Côte d’Ivoire. ‘’Il y a 30 ans, avec des amis, nous avons créé un mouvement et nous nous sommes dits, à cette époque, que le parti unique ne pouvait plus être le fondement de notre nation. Or nous nous sommes trompés parce qu’alors que nous avons pensé qu’il ne peut avoir de perspectives pour la jeunesse de notre pays sans une démocratie véritable, les gens ont transformé la démocratie en un royaume… Quand on parle de succession; quand on parle de gens qu’on a formés, nous ne sommes plus dans une République mais dans un royaume‘’, a-t-il déploré, avant de revenir sur l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

publicité

‘’La Constitution de 2016 est une forfaiture. Le 31 octobre, ce ne sera pas d’élire un président de la République mais plutôt de mettre en place quelqu’un qui va décider pour nous. Parce que celui qui sera élu, va nommer un tiers du sénat. Ensuite, il va tout faire pour que les membres du Conseil Constitutionnel lui soient soumis. Il va encore tout faire, au travers de la manipulation du code électoral et de la Commission électorale, pour avoir une majorité mécanique à l’Assemblée nationale.

Ainsi, le nouveau président va être celui qui va dominer l’Exécutif…Cela veut simplement dire que les perspectives sont catastrophiques pour notre pays‘’, a-t-il craint, annonçant les grandes actions du mouvement AGIR dans les prochains jours.

‘’Nous considérons qu’il y a un préalable des préalables. Il faut qu’on s’asseye et qu’on mette fin à cette plaisanterie de mauvais goût… Ce que nous souhaitons, c’est que la classe politique ivoirienne se mette dans un front uni pour que ceux qui ne savent pas ce que c’est que la Côte d’Ivoire, la découvrent. Notre responsabilité est engagée; c’est pour cela que nous allons faire en sorte que ce front uni naisse et que chaque ivoirien démontre son engagement pour la démocratie ou en encore sa soumission au roi‘’, a déclaré Ahipeaud Joseph Martial.

Source: Enjaillement.com

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire