Côte-d’Ivoire: “Il faut arrêter de penser que les décisions doivent être prises à Paris ‘’ (Ouattara)

Serge Alain KOFFI

Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a invité samedi à Bongouanou (centre-est), ultime étape de sa visite d’Etat dans la région du Moronou, à “arrêter de penser que les décisions (politiques) doivent être prises à Paris ou ailleurs’’, lors d’une conférence de presse.

“La Côte d’Ivoire est un pays souverain. Il faut arrêter de penser que les décisions doivent être prises à Paris ou ailleurs’’, a affirmé Alassane Ouattara, interrogé sur sa récente rencontre en France avec son homologue français Emmanuel Macron.

“Les décisions sont prises en Côte d’Ivoire, par les Ivoiriens et les institutions ivoiriennes’’, a poursuivi M. Ouattara, lors de la conférence de presse, marquant la fin de sa visite d’Etat dans le Moronou.

Selon plusieurs médias français et ivoiriens, Emmanuel Macron aurait fait part à Alassane Ouattara, lors d’un déjeuner à l’Élysée, le 4 septembre, de ses inquiétudes sur le climat socio-politique en Côte d’Ivoire à l’approche de l’élection présidentielle prévue le 31 octobre.

Emmanuel Macron aurait, toujours selon ces mêmes médias, confié craindre que le troisième mandat contesté de son homologue ivoirien puisse susciter des tensions sociopolitiques dans le pays, alors que des violences ont déjà fait plusieurs morts dans différentes localités mi-août.

publicité

“Le président français a suggéré à Alassane Ouattara (ADO) de procéder à un report du scrutin afin de lui permettre, ainsi qu’à Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié, de se retirer. Ce délai lui donnerait en effet la possibilité de faciliter l’ouverture d’un dialogue avec ses deux principaux opposants et de trouver un successeur pour opérer le « changement générationnel » initialement promis’’, a écrit par exemple le magazine panafricain Jeune Afrique, qui précise que “le chef de l’Etat ivoirien a refusé’’ cette proposition.

Se refusant de répondre aux questions politiques, M. Ouattara a toutefois indiqué que son parti, Le Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), est “en train de rédiger (son) programme de gouvernement’’ dont “le responsable’’ de l’équipe de rédaction est le secrétaire général de la Présidence Patrick Achi.

“Dans quelques semaines, vous aurez un programme de gouvernement qui sera précis sur ce que nous comptons faire non seulement sur l’ensemble du pays. D’abord notre bilan, notre vision jusqu’en 2030 et également ce que nous ferons pour chacune des régions’’, a conclu le chef de l’Etat.

Serge Alain KOFFI (envoyé spécial dans le Moronou)

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire