En Côte-d’Ivoire, le gouvernement ne se sent pas concerné par l’Arrêt de la Cour africaine sur Soro et son éligibilité

Le porte-parole du gouvernement ivoirien, le ministre de la communication Sidi Tiémoko s’est prononcé sur la dernière décision de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples qui fait injonction à la Côte-d’Ivoire de réintégrer Soro Guillaume dans la course à la présidentielle d’octobre prochain.

Le ministre intervenait à la suite au Conseil des ministres tenu ce mercredi 16 septembre 2020 à Abidjan.

Selon Sidi Tiémoko : « Le gouvernement n’a pas de réaction sur les décisions judiciaires. Nous ne nous sentons pas concernés par cette question. Nous l’avons suffisamment affirmé au cours d’une déclaration précédente. Il faut aussi relever que l’instance judiciaire que nous reconnaissons, c’est le Conseil constitutionnel. Il faut éviter de penser que c’est l’extérieur qui doit nous imposer le rythme de fonctionnement de nos institutions », a déclaré le membre du gouvernement à l’occasion d’une conférence de presse. »


SK

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire