Brasserie: Le bénéfice de Solibra fait un bond de près de « 903% à 12 milliards » de francs cfa

Par Albert Savana

Le bénéfice après impôts de la Société de Limonaderies et brasseries d’Afrique (SOLIBRA) a fait un bond de 11,790 milliards de FCFA (17,685 millions d’euros) au terme de l’exercice 2019, ont annoncé les dirigeants de cette société basée à Abidjan.

Les états financiers certifiés par les Commissaires aux comptes révèlent en effet que ce bénéfice est passé de 1,305 milliard de FCFA au 31 décembre 2018 à 13,095 milliards de FCFA au 31 décembre 2019, soit une forte progression de 903%.

Quant au poste Chiffre d’affaires et autres produits de la société, il s’est établi à 225,004 milliards de FCFA contre 202,816 milliards de FCFA en 2018, soit une augmentation de 22,188 milliards de FCFA.

Les achats de matières, marchandises et variation de stock ont été relativement maîtrisés (+5,46%), leur niveau passant de 45,545 milliards de FCFA en 2018 à 48,035 milliards de FCFA un an plus tard. Il en est de même des autres achats et charges externes qui se situent à 116,490 milliards de FCFA contre 107,029 milliards de FCFA en 2018 (+8,83%).

Quant à la valeur ajoutée de la Solibra, elle s’est renforcée de 20,37% avec une réalisation qui passe de 50,542 milliards de FCFA en 2018 à 60,480 milliards de FCFA au terme de l’exercice sous revue.


De leur côté, les charges de personnel ont augmenté de 2,531 milliards de FCFA, s’élevant à 22,289 milliards de FCFA contre 19,758 milliards de FCFA en 2018.

Le résultat brut d’exploitation a augmenté de 7,707 milliards de FCFA à 38,191 milliards de FCFA contre 30,484 milliards de FCFA en 2018.

Après prise en compte des transferts de charges (1,028 milliard) et des dotations aux amortissements et aux provisions nettes (21,951 milliards), la Solibra affiche un résultat d’exploitation de 17,267 milliards de FCFA contre 7,107 milliards FCFA en 2018 (+143%).

La Solibra est assise sur un matelas financier assez consistant avec des capitaux propres de 109,255 milliards de FCFA contre 98,662 milliards de FCFA en 2018. Cependant, ses dettes financières et ressources assimilées sont encore importantes même si elles ont été réduites de 14,504 milliards de FCFA. Elles se situent en effet à 61,267 milliards de FCFA durant la période sous revue contre 75,771 milliards de FCFA au 31 décembre 2018.

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire