Côte-d’Ivoire: Blé Goudé invite son ami Kouadio Konan Bertin à se mettre “du bon côté de l’histoire’’

Serge Alain KOFFI

Le président du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP, opposition) Charles Blé Goudé, a invité samedi, son “ami’’, l’ex-député ivoirien Bertin Kouadio Konan dit KKB, candidat à la présidentielle du 31 octobre en Côte d’Ivoire, à se mettre “du bon côté de l’histoire’’ en dénonçant les conditions d’organisation du scrutin à venir, dans une vidéo sur les réseaux sociaux.

“Nous sommes d’une génération de rupture, d’une génération qui ne soutient jamais une cause qu’elle ne partage pas (…) Je me réjoui que parmi nos ainés, on a au moins un des nôtres. Portes notre voix cher frère. Et je sais que tu as toujours su te mettre du bon côté de l’histoire. Mets toi du bon côté de l’histoire cher frère’’, a affirmé M. Blé Goudé, s’adressant directement à son “ami’’.

“Dis au monde entier que le passif de l’élection de 2010 n’a pas encore été vidé. Et les conditions ne sont pas réunies pour aller à ces élections (…) Cher frère comme on le dit, l’histoire te regarde’’, a ajouté l’ex-leader des Jeunes patriotes ivorien, à l’endroit de l’ancien responsable de la Jeunesse du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition).

KKB dont la candidature à l’élection présidentielle a été validée par le conseil constitutionnel, sera en course avec le chef de l’Etat sortant Alassane Ouattara, le patron de son parti d’origine, Henri Konan Bédié et le président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) Pascal Affi N’guessan.

Selon M. Blé Goudé, KKB, étant candidat, est désormais “dans une bonne position’’ pour “parler’’ mais surtout pour dénoncer les conditions d’organisation de cette élection.


“Est-ce que cette compétition remplit les conditions ? On n’organise pas une élection pour créer des problèmes. Une élection est un rendez-vous citoyen’’, a-t-il expliqué, précisant que son invitation n’était pas un appel au boycott.

Cette adresse de M. Blé Goudé à KKB intervient dans un contexte de volonté affirmée des leaders de l’opposition de faire bloc contre le chef de l’Etat Alassane Ouattara, qui brigue un troisième mandat, jugé anticonstitutionnel par l’opposition.

M. Konan Bédié et M. Affi N’guessan se sont déjà publiquement déclarés favorables à l’appel de l’ancien président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro (dont la candidature a été invalidée par le Conseil constitutionnel) à “une unité d’action’’ de l’opposition “pour stopper Alassane Ouattara dans sa folle aventure’’.

S’adressant également au chef de l’Etat, Charles Blé Goudé a de nouveau plaidé pour un report de l’élection, estimant que “les conditions’’ de sa tenue n’étaient “pas réunies’’.

“Acceptez pour le bien de la Côte d’Ivoire de reporter ce scrutin du 31 octobre. Et mettre ce report à profit pour organiser un dialogue national inclusif’’, a-t-il encore proposé.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire