Au Mali le Colonel Bah N’Daw dirigera la transition

Le Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), la junte qui a renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta au Mali, a annoncé lundi que l’ancien ministre de la Défense sous Moussa Traoré et colonel-major à la retraite, Bah N’Daw, sera le président du pays pendant la transition.


L’ex-ministre de la Défense Bah N’Daw a été désigné par un comité mis en place par la junte au pouvoir depuis le putsch du 18 août, a annoncé le chef du CNSP, le colonel Assimi Goïta, à la télévision nationale.

Le nouveau président est censé officier comme chef de l’Etat pendant plusieurs mois avant un retour des civils au pouvoir.

Le colonel Goïta a été désigné vice-président de transition, a annoncé l’intéressé dans un bref flash spécial.

« La cérémonie de prestation de serment aura lieu le vendredi 25 septembre », a dit le colonel Goïta.

Ces annonces interviennent après plusieurs semaines de querelles entre Maliens sur la nature civile ou militaire de la transition, et de pressions de la part de la Communauté des Etats ouest-africains (Cédéao) sur la junte pour la désignation rapide de personnalités civiles.

Vendredi, le colonel Goita s’était rendu à Niamey, au Niger, où il a rencontré le président Mohamadou Ioussoufou.

Avec VOA

Commentaires facebook

blank

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire