L’UE en discussions avec Accra et Abidjan sur une production «durable» du cacao

L’Union Européenne (UE) a entamé, cette semaine, des négociations avec la Côte d’Ivoire et le Ghana pour mettre en place de nouveaux critères de production du cacao, dans le respect de l’environnement.

Ces pourparlers qui vont se poursuivre jusqu’en juillet 2021 doivent « aboutir à des recommandations concrètes » pour rendre « plus durable » la chaîne de production du cacao, explique la Commission européenne dans un communiqué. Les échangent impliquent les premiers producteurs mondiaux de cacao que sont la Côte d’Ivoire et le Ghana, les institutions européennes et des représentants des producteurs.

Ces participants travaillent à trouver des mécanismes permettant de décourager la déforestation ou le travail des enfants, tout en incitant les entreprises européennes à se montrer « responsables » dans leurs achats de fèves.


La Côte d’Ivoire et le Ghana représentent, à eux deux, 64% de la production mondiale de cacao pour la campagne 2019-2020 selon l’ICCO (Organisation internationale du cacao). L’UE représente 60% des importations de cacao dans le monde, et Abidjan, comme Accra, disposent d’un accès commercial sans quota ni droit de douane à l’Europe.

Sahel-intelligence.com

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire