On sauvera la Côte-d’Ivoire le jour où personne ne sera prêt à aller jusqu’au bout pour la sauver

Une tribune de Wakili Alafé

« Qui va nous sauver ? » est le titre du dernier album de Isamel Isaac Je réponds ce sont les ivoiriens et les ivoiriennes qui peuvent sauver, qui vont sauver la Côte d’Ivoire.

C’est moi, c’est toi, c’est vous, c’est chacun de nous, qui sauvera la Côte d’Ivoire !

Mais comment ? En réalité c’est à la fois simple et compliqué : on sauvera la Côte d’Ivoire le jour où personne ne sera prêt à aller jusqu’au bout pour sauver la Côte d’Ivoire , qui ne demande à personne d’aller jusqu’au bout pour elle !

On connaît tous la sagesse du Roi Salomon, ou plutôt le jugement sur la recherche de la vraie mère de l’enfant revendiqué par deux femmes !

Le roi a demandé de découper l’enfant en deux, pour donner une part à chacune des femmes disant être la mère !

Alors que la fausse mère supposée avait accepté,la vraie mère avait dit non, sauvant ainsi l’enfant ! Abraham avait accepté le sacrifice du fils unique longtemps désiré, lorsque Allah vient à son
secours !

Depuis plusieurs années, la Côte d’Ivoire cherche ses « vrais » fils, pour ne pas dire sa vraie mère, sa mère vraie !
Ses fils pour qui au delà du discours, la Côte d’Ivoire est au dessus de tout !

Elle cherche « Les gens et fils, filles bêtes », qui disent ce n’est pas bon pour nous , mais pour la Côte d’Ivoire on accepte !
Car en réalité tout le monde parle de Côte d’Ivoire et d’intérêt général , mais l’intérêt particulier n’est jamais loin ! La perception de l’intérêt général n’est en réalité que l’intérêt particulier.

Le groupe qui même victime, et mécontent pourra dire : « On laisse pour nous à Dieu, on laisse pour nous au nom de la Côte d’Ivoire » , sauvera enfin un jour ce pays, et gagnera dans l’avenir le cœur et l’amour durable des peuples de Côte d’Ivoire .
Dans l’instant on peut ne pas comprendre et percevoir , alors que tel est le sacrifice à faire.


Comme la vraie mère qui a laissé l’enfant aller avec la mère menteuse pour éviter que son bébé soit coupé en deux, avec l’espoir quelle verra un jour son fils, ceux qui mériteront de la Côte d’Ivoire , sont ceux qui accepteront sans détruire le pays, quelle que soit l’injustice qu’ils subiront , de perdre momentanément leur part de Côté d’Ivoire, en vue de récupérer un jour la totalité de leur belle Côte d’Ivoire , et du gâteau Ivoire.

Les peuples ne sont pas toujours amnésiques. L’enfant reconnaîtra les siens et le sang ne saurait mentir.

En 2010, Laurent Gbagbo était allé jusqu’au bout ! Même aujourd’hui encore, les Gors sont encore dans la logique d’aller jusqu’au bout pour la Côte d’Ivoire, au nom de la Côte d’Ivoire.

En 2010, le Rhdp est allé jusqu’au bout ! Et au bout, il y’a eu trois mille morts !

Jusqu’au bout depuis la mort du vieux en 1993, que n’a -t-on pas vécu ?

On a eu le boycott actif en 1995 ! Aller jusqu’au bout a donné des emprisonnements à l’époque et conduit au coup d’état en 1999. Aller jusqu’au bout, ce fut aussi les élections calamiteuses de 2000, la rébellion en 2002, après les complots et les tentatives multiples de coup d’état !

Cette année 2020 encore tout le monde semble être prêt à aller jusqu’au bout !

Au nom de la Cote d’Ivoire, pour le nom de la Côte d’Ivoire , aller jusqu’au entre les peuples de Côte d’Ivoire , là où le pays n’attend de nous d’aller au bout que face à un éventuel ennemi extérieur et non entre nous !!!!

La vraie mère de l’enfant avait refusé d’aller jusqu’au bout, jusqu’au découpage de l’enfant ! Elle a ainsi sauvé l’enfant ! On sauvera peut-être la Côte d’Ivoire , le jour où personne ne sera prêt à aller jusqu’au bout !

Que Dieu sauve la Côte d’Ivoire et fasse de nous, la mère vraie de l’enfant , afin qu’on accepte de ne pas aller jusqu’au bout, y compris la mise en péril de cette Côte d’Ivoire que nous aimons tous et toutes ! Que chacun de nous soit comme cette vraie mère de l’enfant !

Les populations de Côte d’Ivoire, l’Histoire et Dieu s’en souviendront ! Que chacun fasse sa part sans surtout rien attendre de l’autre !

Wakili Alafé

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire