Côte-d’Ivoire: Le Président Ouattara donne le top départ des travaux de l’autoroute sortie est d’Abidjan

Le Président de la République, Alassane Ouattara a procédé le 3 octobre à N’Dotré dans la commune d’Abobo, au lancement des travaux d’extension de la sortie Est d’Abidjan d’un coût global de 52,962 milliards de FCfa.

Financés par la Banque africaine de développement et l’État de Côte d’Ivoire, les travaux prévus pour durer 17 mois seront réalisés en 2 fois 3 voies avec un terre-plein central (Tpc) de 3 mètres de large sur un linéaire de 23 km qui part du troisième pont de Yopougon à la station de péage de Thomasset.

Les travaux consisteront également en la construction de trois passerelles piétonnes au-dessus de l’autoroute, de deux clôtures de protection le long de cette voie, de l’éclairage public tout le long du tronçon.

À l’occasion, Amedé Koffi Kouakou, ministre de l’Équipement et de l’Entretien routier, a expliqué que ce projet permettra d’améliorer l’accès de la ville d’Abidjan aux populations vivant dans les banlieues d’Azaguié et d’Anyama.


Mais aussi la compétitivité du port d’Abidjan tout en diminuant la pollution atmosphérique liée aux émissions des gaz d’échappement, de réduire le coût d’exploitation des véhicules et le temps de parcours et faciliter l’acheminement des produits agricoles vers Abidjan. « C’est le plus court chemin en venant de Ouagadougou. Cela accroîtra la compétitivité du port d’Abidjan et facilitera également l’exploitation du stade olympique d’Ebimpé », a-t-il souligné. En outre, Amedé Koffi Kouakou a indiqué que plus de 152 emplois directs seront créés durant la phase des travaux.

blank

Pour la Banque africaine de développement (Bad), partenaire financier de ce projet, « c’est un projet très important qui améliorera le train de vie des habitants et rendra facile les commerces. Ce projet fait partie de la vision du Président de la République, nous sommes là pour soutenir le gouvernement ivoirien », confie le président de la Bad, Dr Akinwumi Adésina.

Quant au coordonnateur du Ptua, Ouattara Issa, a précisé que ce projet s’inscrit dans un programme dont il a la charge et qui est financé par trois bailleurs de fonds et l’État pour un montant de 622 milliards de F Cfa. « Les travaux d’élargissement de la sortie Est d’Abidjan font partie d’un ensemble de programmes d’urgence initié par l’État de Côte d’Ivoire pour faire face à la situation de congestion dans la ville d’Abidjan afin de permettre l’amélioration des conditions de vie des populations », a-t-il fait savoir.

Par Aboubakar Bamba
Fratmat

Commentaires facebook

blank

Author: La Rédaction

2 commentaires sur “Côte-d’Ivoire: Le Président Ouattara donne le top départ des travaux de l’autoroute sortie est d’Abidjan

  1. =======CONSTRUISEZ POUR NOUS ET BAPTISEZ ! NOUS ALLONS DÉBAPTISER ! ========

    Ainsi chantent désormais LES ENVIEUX !

    Le plus envieux d’entre les envieux se découvre en disant :
    « Baptisez, baptisez ! A quoi ça va servir, dans tous les cas ? Une commission, en raison de l’histoire sue et connue récente, dé-baptisera tout ça en temps utile »

    Mais bon sang ! Pour donner un nom de baptême, il faut au moins que l’être soit né ou que la construction de l’infrastructure soit lancée…

    Positivons !

    Une commission consultative de dénomination des infrastructures en Côte d’Ivoire comme en Occident pourquoi pas ?

    Mais en attendant il faut les concevoir les faire faire sortir de terre pour les admirer ces infrastructures ! Avant de commencer la bataille des noms !

    Ainsi donc ceux qui n’ont pas eu la « chance » de poser une brique quelque part, réfléchissent activement déjà à une « La commission pour débaptiser et rebaptiser !».

    De manière subtile notre envieux locuteur s’arrête au mot « dé-baptiser ». Il n’ose pas parler de « rebaptiser »… Et pour cause ! Il ne parle pas non plus de casser celles qui ont été construites pour reconstruire à la place des œuvres qui porteront leurs empreintes ! Il ne pousse pas la sottise jusqu’à ces hauteurs.

    POUR LA SIMPLE ET BONNE RAISONS QU’INS NE SAVENT PAS BATIR.

    Ni plus ni moins.

    Le soufi Al-Hassan a rapporté que le Prophète (PSL) a dit :
    « La rancœur et la jalousie dévorent les bonnes actions comme le feu dévore le bois’.

    La jalousie ou l’envie (al-hasad) est une maladie du cœur qui efface les Hasanât (mérites) de l’envieux comme le feu consomme le bois

    L’envie, cette tare congénitale ronge certains chez nous ! Un penchant obscur et pervertissant.

    Alassane Ouattara baptisé « Nanan Obodji Soboua II », chef supérieur Abbey !
    Alassane Ouattara baptisé « Ado Mbouaffouè », qui signifie en langue Abbey, « vous êtes notre chance » !
    Le Chef de l’Etat sera désormais appelé Nanan Ahoussi N’Gbin II….

    « La commission pour débaptiser » aura du pain sur la planche ! LA TRACE DU BATISSEUR EST PARTOUT !

    Réponse au post-scriptum
    A mon humble avis, une phlyctène (ampoule) est un moindre mal, comparée à un cancer de prostate qui peut susciter l’envie de mettre aux enchères un testicule gauche ! Simple avis.

  2. En voilà une belle autoroute faite par les amis chinois elle va durer peut etre quelques années de plus que la cotière qu on se rassure les commissions occultes et loin d’etre petites sont déjà versées

    Pourvu que ça dure

Laisser un commentaire