Côte-d’Ivoire: Ouattara sonne l’ouverture officielle des routes bitumées Gbéléban – Odienné – Boundiali

Le Chef de l’Etat a inauguré de nouvelles routes bitumées à Odienné et Gbéléban.

En visite dans le District du Denguélé, le Président de la République, S.E.M. Alassane
OUATTARA, a procédé, ce dimanche 11 octobre 2020, à Odienné, à l’inauguration du
bitumage de la route Odienné – Boundiali.

A cette occasion, le Chef de l’Etat s’est dit particulièrement heureux de l’ouverture
officielle de cette voie, longue de 131 km, attendue depuis de nombreuses années
par les populations des Régions de la Bagoué et du Kabadougou, qui devaient
parcourir ce trajet en cinq (05) heures au moins, contre 1 heure et demie aujourd’hui.

Le Chef de l’Etat a ensuite mis en exergue les nombreuses retombées socio –économiques
de cet axe et a réaffirmé son ambition en matière de développement
des infrastructures routières, dont l’un des volets importants est de relier tous les
Chefs-lieux de Départements entre eux par des voies bitumées. Ce programme, a-t-il
ajouté, se poursuivra ; mais dans l’intervalle, il a annoncé la réalisation, dès 2021, de
10 km de voirie dans la Ville d’Odienné.

En début d’après-midi, le Chef de l’Etat s’est rendu à Gbéléban, où il a procédé à
l’inauguration de la route bitumée Gbéléban – Odienné, longue de 73 km.


Le Président de la République a dit sa joie d’être dans son village maternel, et
d’inaugurer cette voie qui est la matérialisation d’une promesse faite à ses parents en
2015. Il a ajouté que cette route qui mène jusqu’à la frontière de la Guinée,
permettra d’amplifier les échanges économiques, commerciaux et culturels entre les
deux pays.

Pour terminer, le Chef de l’Etat a dit toute sa fierté de poser ces deux actes, à
Odienné et à Gbéléban, car ce sont des projets auxquels il tenait particulièrement,
tout en promettant de continuer d’en réaliser bien d’autres partout dans le pays.

Notons qu’avant ces deux inaugurations, le Président de la République a échangé,
dans la matinée, à Odienné, avec les Elus, Cadres, Chefs traditionnels et Guides
religieux des Régions du Kabadougou et du Folon. Ceux-ci ont fait des prières et des
bénédictions pour leur fils, le Président Alassane OUATTARA, avant de lui renouveler
leur indéfectible et constant soutien dans toutes ses actions et initiatives à la tête
du pays.

Le Chef de l’Etat a regagné Abidjan en fin d’après-midi.

Présidence Service Presse

blank

blank

Author: La Rédaction

7 commentaires sur “Côte-d’Ivoire: Ouattara sonne l’ouverture officielle des routes bitumées Gbéléban – Odienné – Boundiali

  1. ====== QUAND OUATTARA REPOUSSE LES LIMITES DE LA GEOGRAPHIE ====

    En bien comme en mal, il est couramment admis que « la géographie d’un territoire conditionne son histoire ».

    La géographie a toujours servi de refuge à tous ceux qui ont baissé les bras et se sont arc-boutés derrière les énormes et multiples difficultés environnementales, pour ne rien promouvoir pour le Nord de notre pays et ses populations. Ou pour ne réaliser que le strict minimum.

    Or le véritable développement d’un territoire commence par son désenclavement et son accessibilité grâce à de bonnes infrastructures routières, de communication, électriques et en eau courante.

    Désormais au-delà du 9ème Parallèle Nord de notre pays, il y a de la vie ! Entre le 9ème été le 10ème parallèle, il est loisible d’affirmer que Ouattara a changé la géographie du territoire et donc l’histoire du grand Nord !

    Si « la géographie fait l’histoire », Ouattara fait la géographie donc l’histoire !

    L’habitabilité des zones de savanes de notre pays subit une heureuse modification très perceptible par les grandes mutations socio-économiques réalisées sous la gouvernance Ouattara.

    De Gbeleban à Boundiali en passant par Odienné, c’est toute une région qui renait désormais à la vie.

    Et pourtant l’homme avait simplement dit : «Je vous demande de me faire confiance, je connais et comprends vos doléances ! »,

    Le résultat est là.

    J’ai fait l’exercice de relire patiemment la plupart des Livres Blancs élaborés et adressés aux différents Présidents ivoiriens qui ont sillonné le Nord. Je ne peux que dire qu’au-delà du titre de grand bâtisseur, Ouattara a réconcilié la géographie et l’histoire.

    UNE HISTOIRE DESORMAIS EN MARCHE !

    Sois béni le Nankama des peuples !

  2. Déjà, qu’il dégage ! Il a fait ses 2 mandats, et c’est fini. Un pays qui a géographiquement une superficie de 322 mille et quelques kilomètres, ne saurait être peuplé que de cancres congénitaux, d’incapable et de tarés, desquels on ne pourrait tirer 1 seul capable de continuer l’œuvre de construction, tout de même ! Vingt cinq millions d’idiots, ce serait une erreur de Dieu, lui qui, dans Sa sagesse infini, a pris soins de répartir à proportion égale partout sur Terre la même proportions de cons et de génies dans chaque peuple. Alors ?

  3. Israël a survécu à Moïse. Le Sénégal a survécu à Senghor ; la Chine a survécue à Mao Ze Dong ; La Russie a survécue à Lénine ; La France a survécue à Degaulle, à Mitterand ; les USA ont survécu à Roosevelt, à Kennedy, à Clinton, à Obama,… Pourquoi la seule Côte d’Ivoire devrait-elle sombrer si le « nakama » Ouattara s’en allait ? C’est quand-même incroyable de bêtise de vouloir cheviller le destin de 25 millions de personnes à celui d’un seul individu. Un individu de chair et d’os (comme vous et moi), qui chie (comme vous et moi), qui pisse (comme vous et moi), qui ronfle (comme vous et moi), qui pète en dormant (comme vous et moi), qui rote (comme vous et moi) ! C’est navrant d’assujettir et sous-traiter ainsi sa capacité de réflexion, d’analyse et d’autonomie. Pour quoi au juste ?

  4. Ko « qu’il dégage »…
    Viens le dégager.Que de la « gbeuve » malodorante sur internet.
    Il faut avoir des couilles pour le faire sinon avec un bèlèkri ( testicule) gauche ectopique azoospermique mal entretenu, je doute qu’il dégagera.
    Quoi Koïta de retour de Château Rouge pour récupérer sa carte d’électeur pour le un coup gbô.
    À chacun sa lorgnette !!

  5. Les chiens aboient … pardon … le cochon puant de kôkôti@Coigny-kro grogne fort même, la caravane du brave-tchè passe …

    tic tac … tic tac … tic tac …. 1 Coup KO facile en téléchargement à 90% !!!

    krrrr krrrr krrrr …

    té ande

  6. Mickey, Donald, et Dingo, ensemble sur un fil. Dans mon enfance, on s’arrachait l’hebdo Le Journal de Mickey et Mickey Parade mensuel. Je me serais bien évité des bagarres avec la fratrie si avant, j’avais connu votre belle brochette de rigolos ! 🙂

Laisser un commentaire