Côte-d’Ivoire: Le boycott actif ou un appel à l’insurrection de l’opposition ? «Des moyens légaux» du clan Affi

[L’appel à l’insurrection du Fpi où les moyens légaux du boycott actif …]

Communiqué de la vice-présidence chargée de l’implantation et de l’encadrement des structures du parti.

Les Vice-présidents de District, Secrétaires Généraux Adjoints chargés des régions, Secrétaires Nationaux de région et les Secrétaires Généraux de Fédération sont invités à faire respecter, chacun en ce qui le concerne, le mot d’ordre de désobéissance civile lancé par le président candidat du parti, Affi N’Guessan Pascal et les leaders des différentes plateformes de l’opposition.

À cet effet, il vous est demandé de mettre en œuvre, dès à présent, par tous moyens légaux, le mot suivant :


1 – empêcher le convoyage et la distribution de tout matériel électoral,
2 – empêcher l’affichage électoral,
3 – empêcher les meetings de campagne,
4 – empêcher la distribution et le retrait des cartes d’électeurs,
5 – manifester dans les formes et par tous moyens appropriés votre opposition au coup d’État électoral en cours.

D’autres instructions vous seront communiquées, en tant que de besoin.

Fait à Abidjan, le 14 octobre 2020

Pour le Front Populaire Ivoirien
P/o le vice-président chargé de l’implantation et de l’encadrement des structures.

Gnepa Barthelemy

[Ça sent la tentation de l’insurrection (ça peut finir par ça mais aussi échouer) et ça joue gros si l’élection se tient après et malgré tout ça!]

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire