Côte-d’Ivoire: Ouattara lance sa campagne depuis la ville symbole de Bouaké [reportage long]

Part Emmanuel de Kouassi / Connectionivoirienne.net

C’est à bord d’un Falcon F-HEBO à l’effigie « ADO, une Côte d’ivoire meilleure » que le champion du Rhdp, Alassane Ouattara et son épouse Dominique Ouattara sont arrivés à Bouaké pour le lancement de sa campagne.

À Bouaké,  le candidat Alassane Ouattara a eu une rencontre avec les chefs coutumiers, rois, chefs de communauté et guide religieux à l’espace de la promenade orange suivie d’une seconde rencontre avec les cadres du parti cette fois au centre culturel Jacques Aka, au quartier commerce et s’est rendu ensuite sur le coup de 16h au meeting prévu à la place Alassane Ouattara (ex- Saab) de Bouaké.

Selon des sources proches de l’équipe de campagne du candidat du Rhdp, «pour cette campagne 2020, le candidat du RHDP a choisi de faire de la proximité en rencontrant les grands électeurs que sont les cadres et chefs de communauté. Il ne fera qu’un passage éclair d’environ 15 minutes aux meetings pour juste délivrer son message. L’essentiel du meeting sera animé par les cadres des localités qu’il visitera, et ce sera le même format partout ».

LE CANDIDAT OUATARRA REÇOIT LE SOUTIEN DE PLUSIEURS CHEFS BAOULÉS

Le candidat du RHDP, Alassane Ouattara a débuté sa campagne en vue du scrutin du 31 octobre 2020 ce vendredi 16 octobre dans la région du Gbêkê(centre). À cette occasion, il a rencontré les chefs coutumiers, guides religieux et chefs de communauté du grand centre. Honorés par l’ouverture de la campagne du candidat du RHDP dans leur région, ces chefs du V Baoulé par la voix du chef Nanan Koffi II, chef du canton Fahafouè, porte-parole des chefs ont exprimé leur reconnaissance à Alassane Ouattara et lui ont promis un vote massif au soir du 31 octobre 2020.

DIALOGUE DIRECT ENTRE LE CANDIDAT OUATTARA ET LES CHEFS BAOULÉS

Ils étaient près de 2000 chefs de villages et de cantons venus des 7 régions du V baoulé (pays baoulé) au centre de la Côte d’ivoire, pour écouter le message du candidat du RHDP.

Écoutons Nanan N’Goran Koffi II, chef de canton Fahafouè, porte-parole des chefs.

« Excellence, monsieur Alassane Ouattara, candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. Très cher frère, je vais m’adresser à vous ce matin au nom du grand centre, du V Baoulé et sa diaspora. Oint de la bénédiction de nos ancêtres, je voudrais du plus profond de mon cœur, vous dire merci. Mille fois merci d’avoir choisi d’honorer le pays baoulé en venant ici dans le grand centre dans la Gbêkê, que dis-je, à Bouaké-ville, ville cosmopolite, terre de brassage des peuples d’ici et d’ailleurs pour entamer le prélude électoral qui vous conduira assurément, au renouvellement du bail de confiance entre vous et le peuple ivoirien grâce à Dieu le Tout puissant, qui établit quiconque sur le trône. Car seul Dieu donne le pouvoir.
En effet, l’ouverture de votre campagne dans le grand centre doit sceller difficilement l’alliance centre-nord axé sur le pacte de non–agression et de solidarité mutuelle entre nos deux peuples tel que voulu par Félix Houphouët Boigny et Péléforo Gon Coulibaly.
Pendant 40 ans, ce pacte a permis au nord de soutenir Félix Houphouët Boigny, notre patriarche dans son combat pour la paix et l’émancipation de l’homme noir en général, et des habitants de la Côte d’Ivoire en particulier. Ainsi, ce jour vendredi 16 octobre 2020, sur la terre de Gbêkê, je puis vous dire du haut de cette tribune, sans soucier, sans ambages qu’à notre tour la confiance entamée en 2010, renouvelée en 2015 sera réitéré en 2020 par un massif du peuple Baoulé en faveur de votre candidature au soir du 31 octobre prochain.

Aussi, voudrais-je humblement solliciter pour votre premier mandat, oui, je dis bien votre premier mandat de la 3ème République, car, il n’y aucun doute que vous serez brillant élu par notre soin, par notre voix, par notre vote des 7 régions du grand centre et de sa diaspora dès le premier tour. C’est pourquoi, je sollicite dès aujourd’hui, ou après « Ado Solutions », après « avec Ado », que » la Côte d’Ivoire solidaire » soit une réalité tangible par une promotion exponentielle de nos filles et fils, cadres du pays Baoulé à tous les niveaux de l’ administration ivoirienne d’une part et par le développement économique et social accéléré des différentes localités du V baoulé à travers l’accroissement des infrastructures en matière de routes, d’électrification, d’adduction en eau potable, d’éducation, de santé, d’industrie, etc.

Par ailleurs, je vous prie d’adresser efficacement, comme vous savez si bien le faire, durant les 5 prochaines années, la problématique de l’employabilité de nos jeunes ainsi que l’autonomisation de nos belles femmes. Avant de clore mes propos, qu’il me soit permis de regarder dans le rétroviseur des deux mandats que vous avez exercés avec succès, en appréciant à juste valeur tout ce que vous avez fait de nos cadres, de nos régions, et vous dire « Ala Gnissan bo« . Que Dieu Tout-Puissant, les esprits de nos mânes vous accompagnent tout le long de cette campagne dans la paix et pour le développement de la Côte d’Ivoire, notre beau pays. Je vous remercie ».


Avant les chefs coutumiers baoulés, les chefs de communautés et guides religieux par la voix du président du forum des confessions religieuses de la région du Gbêkê, Idriss Sidibé, ont prié pour la paix avant, pendant et après la période électorale. Pour eux, le choix de Bouaké pour débuter la campagne est un choix de Dieu. « Que le tout-puissant bénisse cette campagne et vous accorde une longue vie » ont-ils prié.

OUATTARA RECADRE L’OPPOSITION DEPUIS BOUAKÉ

Le chef de l’état ivoirien, Alassane Ouattara, candidat du parti au pouvoir, le RHDP, au cœur de cette rencontre s’est appesanti sur les progrès réalisés après 9 années passées à la tête du pays.

« De 55% en 2010, le taux de pauvreté est aujourd’hui à 39% et nous comptons faire baisser ce taux de moitié d’ici 2030. Aussi, depuis 2010, la Côte d’Ivoire est en paix et c’est cette paix que nous voulons pérenniser Malgré la crise sanitaire à coronavirus, la Côte d’Ivoire ne sera pas en récession. Nous aurons un taux d’accroissement autour de 2% cette année. Il faut aussi savoir le revenu annuel par habitant en Côte d’ivoire est le plus élevé de l’espace Cedeao, alors que nous étions en 4eme position en 2010. En 9 ans nous avons fait plus que pendant les 20 dernières années. Qui dit mieux ? Nous sommes fiers de notre bilan et c’est ce qui explique la jalousie de nos opposants » a dit le candidat du RHDP qui a appelé les populations du grand centre à voter massivement pour lui le 31 octobre 2020.

S’agissant des défis à relever, dira-t-il :

« La création des emplois est l’une de mes priorités et fait partie des défis à relever pour 2021 à 2025. Je veuxfaire en sorte que nos jeunes soient bien formés et qu’ils aient des emplois. L’autre priorité reste la transformation de nos matières premières, notamment le café et l’anacarde. Donc je voudrais dire à notre jeunesse de nous faire confiance et de ne pas se laisser manipuler par les politiciens dont les enfants sont confortablement installés en Côte d’Ivoire et à l’extérieur.
Chers enfants c’est pour vous que nous travaillons.

Honorables chefs je compte sur vous pour passer ce message à notre jeunesse ».

OUATTARA RECADRE L’OPPOSITION DEPUIS BOUAKÉ

A ses adversaires politique, le candidat du Rhdp dira ceci :

« J’ai entendu ici et là qu’il fallait un dialogue, qu’il fallait une concertation. Mais les dialogues ont lieu, pour mettre en place la Constitution en 2016. Nous avons eu un dialogue pour créer la commission électorale indépendante en 2019. Nous avons eu un dialogue en 2020 pour mettre en place le code électoral. Allons aux élections. Nous avons créé des institutions sur lesquelles nous nous sommes mis d’accord. Et quelques semaines des élections certains parlent d’aller au dialogue. Un dialogue pour faire quoi ? Nous avons des institutions qui ont décidé que nous serons quatre candidats, moi je peux vous dire qu’à partir de Bouaké, je continuerai d’aller dans d’autres régions du pays pour prêcher la bonne parole, la paix. Les élections auront lieu le 31 octobre 2020 et elles se feront dans la paix.

D’ailleurs, une mission des nations unies, de la CEDEAO et de l’union africaine était à Abidjan il y a une dizaine de jours et a entendu tous les protagonistes et a décidé ce que nous avons décidé ensemble, à savoir que les élections auront lieu le 31 octobre. Que les uns et les autres arrêtent de se faire des illusions. Il n’y aura pas de report des élections, il n’y aura pas de transition. Les élections auront lieu le 31 octobre et les Ivoiriens choisiront en toute liberté leur prochain président. Et j’espère que cette personne s’appelle ADO ».¨

Enfin, réagissant à la rumeur qui circule sur les réseaux sociaux depuis hier jeudi 15 octobre, annonçant l’arrivée des présidents du Nigéria et du Ghana ce vendredi à Abidjan, il a dit :

« Ce matin dans l’avion je lisais dans une certaine presse, que deux présidents s’apprêtent à venir à Abidjan aujourd’hui même pour nous voir. Mais c’est de l’affabulation. Ces présidents je les ai au téléphone tous les jours. Ils ont du travail chez eux. Qu’est-ce qu’ils viennent faire en Côte d’Ivoire ou tout se passe bien ?

La Côte d’ivoire n’est pas en crise. Et elle sera heureuse de recevoir tous ceux qui souhaitent venir nous rendre visite. Mais ce n’est pas vrai, personne ne vient ici pour négocier quoi que ce soit. Les élections auront lieu et il faut que nous nous mettions au travail pour qu’elles aient lieu pour que nous ayons une victoire éclatante, sans ambages » a-t-il rassuré.

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire