Côte d’Ivoire: La FESCI rejoint la « désobéissance civile » et annonce la « suspension des cours » dès ce lundi

Education: La FESCI annonce la « suspension des cours » dès lundi

Manuella YAPI

La Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), a annoncé dimanche la « suspension des cours sur toute l’étendue du territoire national » dès lundi pour « 72h renouvelables », faute de « dialogue » avec le ministère de l’Education pour « trouver des solutions » à leurs revendications, dans une note.

« La Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) se voit dans l’obligation de procéder à la suspension des cours sur toute l’étendue du territoire national à compter du lundi 19 octobre 2020 pour 72 heures renouvelables », peut-on lire dans une note signée du secrétaire général Saint-Clair Allah, dénonçant « le mépris du ministère de l’Education nationale ».


Selon M. Allah, le ministère de tutelle n’a pas donné suite à leurs « courriers afin de créer un cadre de dialogue pour trouver des solutions » aux revendications, liées aux « cotisations COGES, (aux) frais annexes et (à) la fraude aux sessions du baccalauréat ».

« La Fesci demande la suppression des frais annexes et de Coges, la restauration des trois correcteurs, la réinstauration de la session de rattrapage aux examens à grand tirage, le paiement des bourses des élèves, l’augmentation de l’enveloppe budgétaire allouée aux élèves » et aussi la « réintégration » de 16.200 « élèves soupçonnés de fraudes » pour les sessions 2019 et 2020 du BAC.

Saint-Clair Allah a précisé que cette grève « n’a rien à voir avec le mot d’ordre de désobéissance civile » lancé par l’opposition ivoirienne dans le cadre de la présidentielle du 31 octobre, rappelant que « certaines revendications datent d’il y a six ans », à ALERTE INFO.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

blank

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire