Laurent Kouassi, écrivain: «Les élections ne doivent pas conduire à la guerre civile ou au chaos en Côte d’Ivoire »

Ecrivain, auteur de ‘’Côte d’Ivoire: La Grande Parenthèse – Devoir de Mémoire’’

« Les élections ne doivent pas conduire à la guerre civile ou au chaos en Côte d’Ivoire »

‘’Comme dans la vie de tous les jours, nous rencontrons et vivons des moments de parenthèses, émaillés de difficultés et de défis de tout genre. Ainsi, à l’image d’un être humain, nous pouvons dire que la Côte d’Ivoire, notre beau pays, a connu elle aussi sa parenthèse avec son lot de violences, de tueries, d’humiliations et de violations massives des droits humains avec le coup d’Etat de 1999, la transition militaire de 2000, les années de rébellion 2002-2010 et la crise post-électorale de 2010-2011’’, affirme l’ivoirien Laurent Kouassi, résident au Canada et auteur de ‘’Côte d’Ivoire : La Grande Parenthèse – Devoir de Mémoire’’, un essai de 176 pages paru en 2020 aux Editions L’Harmattan.

L’auteur estime qu’après une telle période douloureuse, les ivoiriens devraient ‘’mettre en place des éléments de prévention et de règlement pacifique des conflits dans l’avenir afin de garantir une Côte d’Ivoire de paix pour les générations futures’’.

De son point de vue, les actes et autres ambitions des hommes politiques ne doivent nullement conduire à la guerre civile ou au chaos en Côte d’Ivoire.

‘’ Il nous faut rejeter de toutes nos forces, la pratique de la politique de la haine et de la division dans le seul but de conquérir et/ou de se maintenir au pouvoir’’, indique-t-il.

Pour l’écrivain, la justice, l’équité et la démocratie vraie constituent le socle de la paix et de la stabilité dans un pays.


‘’Une nouvelle Côte d’Ivoire doit naitre’’, proclame-t-il, du reste.

L’auteur qui présente son ouvrage comme ‘’une contribution à l’édification de la paix’’, rêve encore d’une nouvelle Côte d’Ivoire et y croit fermement.

‘’La Côte d’Ivoire a été victime d’une guerre de succession. La nation entière ne souhaite plus revivre cette période sombre et honteuse de l’histoire de notre beau pays, la Côte d’Ivoire’’, ajoute-t-il.

« Revenir aux fondamentaux de la nation dans l’union, la discipline et le travail, mener le combat contre le tribalisme, faire la rééducation sociale, cultiver les notions de paix et du vivre ensemble, inventer un ivoirien nouveau orienté vers la culture du travail, la défense de l’intérêt général et la lutte commune contre la pauvreté », tel est le grand rêve de l’auteur.

En dépit de la situation délétère actuelle dans un contexte préélectoral tendu, Laurent Kouassi a la ferme conviction que ce pays s’en sortira grandi, et ceci, avec l’engagement et le sursaut national de tous les Ivoiriens.

Hervé Gobou, correspondance particulière

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire