Côte d’Ivoire: L’Autorité nationale de la presse inflige un blâme à Fraternité Matin, quotidien d’Etat

Christian Charles KOSSONOU

L’Autorité nationale de la presse (ANP, régulateur) en Côte d’Ivoire a infligé lundi un blâme au quotidien de service public Fraternité Matin, pour avoir encarté dans sa parution du 15 octobre un imprimé publicitaire d’Alassane Ouattara, candidat au scrutin présidentiel d’octobre, dans une note rendue publique mardi.

« L’ANP informe que le quotidien de service public, Fraternité Matin a écopé d’un blâme, pour avoir encarté dans son édition du 15 octobre 2020, un imprimé publicitaire » de M. Alassane Ouattara, candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, pouvoir), a indiqué la note.

Pour elle, cette insertion s’est faite au mépris des dispositions de l’article 13 de la décision n° 004 du 09 octobre portant réglementation de l’égal accès des candidats à l’élection présidentielle du 31 octobre, qui interdisent les campagnes publicitaires dans les organes de presse.


Le régulateur de la presse ivoirienne, tout en invitant les journalistes « au respect des fondamentaux de la profession dans le traitement de l’information », estime qu’ils doivent « se garder toute appropriation sans réserve des propos des acteurs politiques tendant à altérer durablement la cohésion sociale » en cette période électorale.

Dans sa parution du 02 septembre, Fraternité Matin avait reçu un avertissement pour « s’être livré à une catégorisation des candidats », estimant que certains sont des « outsiders ». Le quotidien Le Bélier Intrépide (proche de l’opposition), avait quant à lui été suspendu pour avoir publié une contribution contenant des termes « injurieux » à l’encontre du président Alassane Ouattara.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire