Côte-d’Ivoire: Les troncs d’arbre causent un autre grave accident entre Yamoussoukro et Bouaké

Brève Allô Police

« Plusieurs victimes signalées en Côte-d’Ivoire dans un grave accident sur l’axe Yamoussoukro-Bouaké dû à des troncs d’arbre placés sur la voie par des militants de l’opposition.

L’accident serait survenu tôt ce matin. Plusieurs victimes sont signalées. Les secours sont sur place ».


blank

Author: La Rédaction

3 commentaires sur “Côte-d’Ivoire: Les troncs d’arbre causent un autre grave accident entre Yamoussoukro et Bouaké

  1. ========= OBJECTEUR DE CONSCIENCE, PRISONNIER POLITIQUE OU COUPEUR DE ROUTE OU MALFAITEUR ? ===========

    La nuit tombée, on a entendu une machine vibrer. Un bruit très typique. Un son sur lequel personne ne peut se prononcer dans le village car méconnu dans la contrée. Et pour cause. Depuis des lustres l’abattage des arbres par la tronçonneuse ou la hâche est interdite ici.
    Au petit matin on voit les queues de véhicules immobilisées à la sortie du village. Pour quel motif ?

    Un arbre abattu coupe la chaussée en deux. Impossible aux voyageurs qui empruntent la route nationale de vaquer à leurs occupations. D’autres cars de transport ont connu des sorts plus graves. Certains usagers ont trouvé la mort.

    La scène de bois abattu et mis en travers des voies, s’est produite à plusieurs reprises. On a fini par voir le véhicule qui avait transporté les coupeurs de bois et leur tronçonneuse. Et le visage des « ouvriers de la nuit ». On les connaît désormais.

    Mais personne n’élève encore la voix pour dénoncer ces actes.

    ======= IL Y A UN TEMPS POUR TOUT =======

    Les élections terminées, certains iront rejoindre d’autres détenus dans les cellules des maisons d’arrêt.

    Alors on sollicitera la Commission nationale des droits de l’homme (CNDHCI). Des Associations des Femmes et Familles des Détenus d’opinion de Côte d’Ivoire (AFFDO-CI) entreront dans la danse. Des chanteurs de Zouglou entonneront de nouveaux sons. Tous pour dire que le régime au pouvoir est répressif.

    Mais il y a un temps pour tout !

  2. Oui, bientôt les bûcherons seront transférés à la CPI. Pourquoi pas ? On n’est pas une tartuferie près, avec la caution des rigolos de la CPI.

  3. Il va falloir aménager de la boue puante au sein de la MACA pour recevoir les cochons désobéisseurs de kôkôti@Coigny-kro …

    krrrr krrrr krrrr …

    tic tac … tic tac … tic tac … 1 Coup KO par jet d’éponge en téléchargement à 95% …

    té ande

Laisser un commentaire