Côte-d’Ivoire: «Le gouvernement a fait un pas (…) mais c’est une mission difficile», estime Kabran Appiah de LMP

Présent mercredi 21 octobre 2020 à la Primature, pour participer au dialogue politique en vue de l’élection du 31 octobre 2020, Kabran Appiah, de La Ligue des Mouvements pour le Progrès ( LMP), s’est prononcé à la fin des échanges.

” La Lmp est ce groupement politique qui a toujours favorisé le dialogue. Nous avons favorisé toutes les formes de discussion qui amènent les gens à s’assoir. Nous avons fait une déclaration le mardi 20 octobre pour dire ” asseyons nous enfin, faisons cesser toutes les violences ”.


Nous sommes venus pour écouter le gouvernement. Le plus important ce n’est pas de se rencontrer, il y a quoi dedans ? Je peux vous dire, des points importants j’ai entendu des choses qui me permettent d’espérer peut-être naïvement, pour dire que des avancées sont possibles. Sur des points critiques, un peu difficilement parce que si on ne bouge pas la date de l’élection, quelle réforme voulez vous faire ? Nous avons manifesté d’aller vers les uns et les autres à condition que les acteurs qui tiennent la corde des accords puissent être mis en confiance.

S’il y a une perspective de vrai accord alors nous irons vers la paix. Le gouvernement a fait un pas sur certains points. Cependant, le gouvernement ne veut pas franchir la date du 31 octobre 2020. Or tout le monde sait qu’il ne peut pas y avoir d’élection le 31 octobre 2020 dans ces conditions. Sans que cette élection ne soit la source d’autres problèmes. Alors comment parviendront-ils à convaincre les gens pour leur dire qu’il est utile de s’asseoir et de ne pas faire de la date du 31 octobre un fétichisme politique. C’est une mission difficile ”

AK
IA

blank

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire