Côte-d’Ivoire: L’UE s’inquiète des tentatives d’empêcher la présidentielle du 31 octobre

Côte d’Ivoire: Déclaration du Haut Représentant/Vice-President Josep Borrell

A quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, l’Union européenne déplore les graves violences de ces derniers jours et exprime son inquiétude devant le manque de consensus entourant le processus électoral.

Dans l’esprit de sa Déclaration du 18 septembre dernier, l’Union européenne appelle une nouvelle fois les acteurs politiques à accélérer le dialogue sur les points de désaccord, et incite les différentes formations politiques et militantes à rejeter explicitement tout recours à la violence et à la menace.

L’Union européenne s’inquiète notamment des tentatives d’empêcher les citoyens de pouvoir exercer leurs droit de vote.


L’Union européenne appelle enfin les institutions chargées des élections à tout mettre en œuvre pour la tenue d’un scrutin transparent et crédible, dont les résultats seront le reflet du vote des Ivoiriens.

https://eeas.europa.eu/headquarters/headquarters-homepage_fr/87468/C%C3%B4te%20d%E2%80%99Ivoire:%20D%C3%A9claration%20du%20Haut%20Repr%C3%A9sentant/Vice-President%20Josep%20Borrell

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Côte-d’Ivoire: L’UE s’inquiète des tentatives d’empêcher la présidentielle du 31 octobre

  1. Comme d’hab’ chacun verra midi à sa porte. Surtout les fraudeurs-tricheurs-tueurs pour qui il s’agit de dire de ne pas empêcher la mascarade du 31 octobre entre Caca-A et Caca-B. La faute à la diplomatie et sa recherche sempiternelle d’équilibres abscons avec force usage de langue de bois. On a connu une diplomatie plus incisive au Libéria avec ces mots forts passés à la postérité de W Bush « Taylor must go ». Taylor a giclé aussi sec, ses chaussettes et caleçons le suivant plus tard par le vol suivant. L’UE, c’est vraiment le chantier de la Tour de Babel !

Laisser un commentaire