Côte d’Ivoire: « Rares sont ceux qui sont lucides en temps de crise » (Bamba Alex Souleymane)

Ouverture d’un dialogue avec l’opposition

Le journaliste salue la sagesse du président Ouattara

Alors qu’il amorce le dernier virage de sa campagne pour l’élection présidentielle du 31 octobre, Alassane Ouattara annonce quelques réaménagements au sein de la Cei. Mieux, selon un communiqué du 21 octobre, le chef de l’état s’est dit disposé à rencontrer son rival Henri Konan Bédié principal meneur du boycott actuel.

Même si les choses semblent piétiner pour l’instant, le journaliste Bamba Alex Souleymane dit Bas, qui se définit comme un ouattariste orthodoxe estime que cette option du président mérite d’être encouragée. Selon lui, elle va dans le sens de la fraternité ivoirienne qu’il prône, au-delà de l’adversité politique. Bamba Alex, fondateur de plusieurs journaux dont L’Agora et de la télé en ligne Dunya Tv prône le rapprochement des ivoiriens de tout bord. Se rapprocher, non pas pour qu’ils abandonnent leurs convictions politiques mais se mettre ensemble parce que nous n’avons qu’un seul pays. C’est pénétré de cette philosophie de la paix qu’il est entré en campagne pour le compte du candidat Ouattara aux côtés d’une grande figure du Rhdp, le gouverneur Robert Beugré Mambé. Les deux hommes sont d’ailleurs apparus côte à côte au meeting du Complexe Jesse Jackson de Yopougon, le dimanche 18 octobre 2020. Là, Beugré Mambé qui bénéficie souvent des conseils avisés du journaliste, a tenu des propos courtois et mobilisateurs aux partisans du chef de l’état. Son discours a tourné autour du civisme afin d’amener les jeunes à se détourner des voies de la désobéissance civile en vogue.


« La division existe et existera. Mais l’essentiel est de comprendre que nous avons un seul pays », fait savoir Bas tout en encourageant le président Ouattara qu’il appelle « le chef du village » à ne pas écouter les voix des extrémistes et à écouter son peuple. « Rares sont ceux qui sont lucides en temps de crise. Par temps de crise, ce sont plutôt les propos guerriers et incendiaires, les propos blessants qui se font plus entendre », glisse-t-il, appelant la classe politique à se donner la main pour construire la paix. C’est tout cela qui fonde la joie actuelle de Bamba Alex qui estime que le cours de l’histoire vient de lui donner raison par le changement de cap opéré par le chef de l’état qui veut se succéder à lui-même pour un troisième bail. « Il faut ce dialogue salvateur. C’est la base de l’houphouetisme primaire », conclut-il son entretien avec connectionivoirienne.net.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Côte d’Ivoire: « Rares sont ceux qui sont lucides en temps de crise » (Bamba Alex Souleymane)

  1. >Il faut ce dialogue salvateur. C’est la base de l’houphouetisme primaire

    Tout le monde est d’accord mais dans quelles conditions ? L’opposition qui tient le fil, estime qu’il doit avoir lieu sous auspices de facilitation internationale. En face, on fait comme si on veut le dialogue pour de vrai, en faisant l’autruche sur le cadre et les conditions, focalisés à fond la caisse sur le 31 Octobre. Par le biais d’hommes-lige plus que douteux de sincérité.

    Bamba Alex Souleymane, visage éponyme du journalisme alimentaire doit avoir la panse vide. Très vide même au point d’en ressentir des crampes. Son principal souteneur, Blaise Compaoré a été chassé du Burkina et je doute que de sa retraite les-pieds-dans-l’eau d’Assinie, il puisse continuer de nourrir toute la nuée de mouches-à-merde qui pullulaient autour de lui il y a quelques années. Mais au Restaurant (qui affichera portes closes dans quelques jours), la campagne a fait éclore encore plus de mouches-à-merde, et il faut batailler fort pour trouver de la place sur Caca-A qui « affrontera » Caca-B. Courage BAS, pour toi peut sortir mais le temps est court.
    ___________________________________________
    Les carottes ? A MON NAN, C’EST CUUUUUUUUU ! 🙂

Laisser un commentaire