Santé en Côte-d’Ivoire: « Après Yamoussoukro et Korhogo, l’hôpital de Bassam réhabilitée par les entreprises de Bictogo

Ce que Aka Aouélé a dit au DE du Rhdp

L’instant était festif vendredi 23 octobre 2020, à l’inauguration de l’hôpital général de Grand Bassam réhabilité pour la phase 1. Cet hôpital construit en 1905 sur un site du quartier France et déplacé sur son actuel site, un ancien camp militaire, ne répondait plus aux normes sanitaires. Il présentait un plateau technique désuet entre des murs gagnés par la décrépitude.
Ce sont désormais des locaux neufs, rénovés avec de belles couches de peinture, de l’embellissement du décor attrayant qu’offre désormais le futur joyau qui sera complètement achevé après la livraison de la phase 2. Grand acteur de cette réhabilitation, l’homme d’affaires Adama Bictogo à travers ses entreprises MedAfrica et Marlys. Le coût global des travaux reste encore inconnu mais pour ce qu’il a été donné de voir, c’est que l’Hôpital général de Grand Bassam peut avoir fière allure au moins pour cinq ans avec un plateau technique regarni. Du service d’ophtalmologie à la pédiatrie en passant par la maternité, des touches particulières ont été faites.

Au total ce sont 3 nouveaux bâtiments construits et 8 autres réhabilités qui abritent les différents services. Cette inauguration intervient après celle de Yamoussoukro et Korhogo le 12 octobre dernier toujours en présence du ministre de la santé Aka Aouélé dont le département est porteur des chantiers. Sont attendus, les livraisons des hôpitaux de Yopougon Attié et d’Abobo en cours de réhabilitation.


Cet hôpital de Grand Bassam, a dit le ministre, servira de référence et de recours aux hôpitaux voisins de Bonoua et d’Adiaké qui attendent aussi une retouche. Il a conseillé au personnel de prendre grand soin de ces importants acquis, de respecter la gratuité ciblée des soins conformément à la politique sanitaire en vigueur et promis au personnel soignant des primes.
Se réjouissant des travaux réalisés par son camarade de parti Adama Bictogo, il a déclaré : « On peut concilier politique et affaires. C’est une question d’organisation et d’énergie et il peut en revendre comme il en a beaucoup ».

Aka Aouélé a saisi cette tribune pour déclarer également que l’épidémie de Coronavirus est désormais sous contrôle en Côte d’Ivoire. En démontrent les taux d’infection continuellement en baisse ces derniers mois.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire