« Barrissement de l’éléphant » 35.000 hommes mobilisés pour sécuriser la présidentielle en Côte-d’Ivoire

Baptisée « barrissement de l’éléphant », l’opération lancée Dimanche 25 Octobre, est la plus importante jamais conduite en Côte d’Ivoire, tant en terme de moyens humains, matériels et technologiques, mais également par l’espace géographique couvert et la diversité des forces engagées. L’ensemble du territoire est concerné, pour un déploiement qui rassemble policiers, gendarmes et militaires. Au-delà de la présence dissuasive et opérationnelle (éléments en tenue), il y a sur le terrain depuis hier une dissémination des agents de renseignements pour – comme cela se fait partout dans le monde- infiltrer les réunions et manifestations des partis et associations politiques. Par ailleurs, ces discrets agents se déplaceront avec nous dans les taxis en commun (woro-woro), autobus et cars (gbaka) ; ils mangeront avec nous dans les restaurants, maquis et gargotes ; ils danseront avec nous dans les bars et night-club ; ils seront dans les halls des hôtels, etc. La technologie de pointe complète ce dispositif robuste : caméras, micros dissimulés et algorithmes de monitoring (surveillance) des réseaux sociaux seront également utilisés.


L’opération est composée d’unités tactiques avec capacités d’interventions rapides et dotées de moyens aériens, terrestres et navals. Outre les hommes directement mobilisés dans la sécurisation de la présidentielle, tous les autres agents sont dans une position dite d’attente, avec un niveau d’alerte orange (vigilance renforcée). Toutes les permissions sont suspendues pour l’ensemble des troupes jusqu’à nouvel ordre.

Un officier de renseignements d’une ambassade occidentale à Abidjan avec qui je me suis entretenu au cours de mon investigation m’a déclaré que « le risque zéro n’existe pas, mais Ouattara et le premier ministre Hambak auront des yeux et des oreilles en tout lieu et en temps réel sur l’ensemble du territoire ». En d’autres termes, tout ce qui sera dit peut être entendu, et tout ce qui se trame sera découvert. Voilà qui devrait rassurer tout le monde sur le bon déroulement de la présidentielle de samedi prochain.

Ce qui est vrai, est vrai !

Saïd Penda Officiel

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire