Mme Laibon Thérèse: « Le Guémon n’est pas hostile à Ouattara, il gagnera au Guémon »

Propos recueillis par Emmanuel de Kouassi | Connectionivoirienne.net

Réputée pour ses prises de positions catégoriques, l’on aurait pensé que la région du Guémon serait bastion de l’opposition. C’est tout à fait le contraire,  un haut cadre de cette région rétabli la vérité  et donne la position réelle de la région du Guemon vis-à-vis du rhdp et son président Alassane Ouattara.

Mme Laibon Oulou Thérèse, membre du bureau politique du  rhdp, cadre de la région du Guémon est en campagne pour son candidat Alassane Ouattara dans les sous-préfectures de Kahen et Zou. Depuis son village natal, la native de Kahen rassure de la victoire écrasante de son candidat au soir 31 octobre 2020. Après plusieurs rencontres avec les jeunes, les femmes et les populations résidentes dans cette zone, les cadres rhdp de la région du Guémon ont fini par comprendre le problème réel de leur population. Le Guémon n’a jamais contesté un troisième mandat d’Alassane Ouattara, mais revendiquait plutôt sa prise en compte dans le processus des programmes de développement du gouvernement Ouattara.

Ayant compris leurs préoccupations, l’on peut ouvertement dire que la région du Guémon n’a aucun soucis politique avec Alassane Ouattara. C’est ce que traduit la déléguée du rhdp de Bangolo dans un entretien presse le mardi 20 octobre 2020.

‘‘Ma région ne présente aucune espèce d’appréhension. La région du Guémon n’est pas hostile au président Alassane Ouattara. Non, non, mes parents ne sont pas hostiles au premier mandat de la troisième république du président Alassane Ouattara. C’est une mauvaise interprétation et c’est de la récupération que les gens font’’, a-t-elle dit.


S’agissant de la jeunesse de cette région elle ne fait aucun doute sur leur bonne foi et leur volonté de rechercher la paix. La conclusion des rencontres entre jeunes et cadres ayant donné l’occasion à ceux-ci de formuler leur projet afin d’être pris en compte par l’emploi jeune, elle reste persuadée qu’aucun jeune ni de Bangolo, ni d’aucune village de Guémon ne se détournera de l’objectif.

Ce sont des jeunes gens très valeureux, très intelligents, très courageux et très forts. Ils sont prêts à monter leurs projets et avoir des financements de l’Etat mis à leur disposition dans les guichets de l’Emploi Jeune. Ils avaient besoin qu’on parle avec eux et nous nous sommes mis à la tâche. Et tout commence à aller bien’’, affirme l’ex responsable de l’iep 3 de Yamoussoukro.
Epris de paix et de la stabilité de la Côte d’Ivoire, Thérèse Laibon a une fois renouveler son pardon à son  peuple tout en implorant les ancêtres et les mânes de garder cette région de la violence et faire en sorte que la région du Guémon soit un havre de paix, une région exemplaire et un modèle de paix   dans le pays.

Author: La Rédaction