Luanda Leaks: Sindika Dokolo, le mari d’Isabela dos Santos meurt par noyade à Dubaï

In this March 5, 2015 photo, Isabel dos Santos, reputedly Africa’s richest woman, and her husband and art collector Sindika Dokolo arrive for a ceremony at the City Hall in Porto, Portugal. On Monday, Jan. 6, 2020, Angolan Foreign Minister Manuel Augusto said that there is no political motivation behind the government’s demand for more than $1 billion from dos Santos, her husband and a Portuguese business partner. Isabel dos Santos is a daughter of Jose Eduardo dos Santos, who ruled the oil- and diamond-rich nation for 38 years until 2017. (AP Photo/Paulo Duarte)

Les médias congolais annoncent « le décès » de l’époux d’Isabel dos Santos

L’homme d’affaires Sindika Dokolo, 48 ans, serait décédé à Dubaï le jeudi 29 octobre, selon des sources congolaises.
La cause de la mort serait la noyade au cours d’une plongée.

Âgé de 48 ans, Sindika Dokolo était fils d’Augustin Dokolo, homme d’affaires congolais qui avait prospéré dans les mines et le secteur bancaire.


Son nom était cité à plusieurs reprises dans le scandale Luanda Leaks dans lequel était largement cité sa femme Isabel Dos Santos, fille de l’ex président Angolais Édouard Dos Santos.

Cette mort signifie qu’une bonne partie de l’affaire Luanda Leaks risquerait à jamais de ne pouvoir être élucidée. Sindika était en effet un des pions essentiels de l’affaire.

L’an dernier un banquier portugais, conseiller financier du couple, s’était suicidé à Lisbonne.

Sindika était officiellement collectionneur d’objets d’art.

Hervé Coulibaly avec agences et FinancialAfrik

 

blank

blank

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire