Sécurité: Le Commandant Apalo Touré à la rencontre de la jeunesse du Gbêkê et de l’iffou (Côte d’Ivoire)

La situation sécuritaire qui s’est dégradée peu avant l’élection présidentielle du 31 octobre dans presque toutes les régions du pays a pu être circonscrite grâce à un déploiement massif des forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) avec à leur tête le Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale, Alexandre Apalo Touré. Sa stratégie, aller à la rencontre des populations mais surtout de la jeunesse à l’effet de la sensibiliser sur la paix et sur le vivre-ensemble.

Après Bongouanou, Toumodi et Yamoussoukro, des zones qui ont connu des heurts avant, pendant et peu après l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, où il s’est rendu en personne pour sensibiliser les jeunes, Alexandre Apalo Touré, commandant supérieur de la gendarmerie a mis Le Cap le week-end dernier sur les régions du Gbêkê et de l’Iffou dans le centre de la Côte d’Ivoire communément appelé le « V » baoulé.


La patrouille mixte du premier responsable de la gendarmerie nationale s’est rendue,d’abord à Béoumi, près de Bouaké puis à Sakassou (Gbêkê ) et M’bahiakro ( l’Iffou). Au cour de différentes rencontres , Apalo, a invité la jeunesse dans toute sa composante, à œuvrer pour la paix à travers un éveil de conscience.

En outre, il a interpellé les fauteurs de troubles et les a exhortés à abandonner de tels comportements qui mettent en mal la cohésion sociale et constituent un frein au développement. En retour, les populations des différentes localités visitées notamment les jeunes lui ont exprimé leur satisfaction pour sa démarche non sans avoir pris l’engagement de prôner la paix et le vivre ensemble pour une Côte d’Ivoire de paix et en paix.

Rappelons à toutes fins utiles que le Général de Brigade Alexandre Apalo Touré a été nommé fin décembre 2018, Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale en remplacement du Général de Division Kouakou Kouadio Nicolas, admis à faire valoir ses droits à la retraite.

Emmanuel de Kouassi
Connectionivoirienne.net.

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire