Dialogue politique: «Les Démocrates de Côte-d’Ivoire» invite Ouattara à mettre fin aux procédures contre les opposants

Déclaration de « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » suite à l’allocution télévisée du Président Alassane Ouattara

Hier, au cours d’une allocution télévisée, le Président Alassane Ouattara a appelé l’opposition ivoirienne au dialogue tout en promettant que « les auteurs des troubles sociopolitiques et leurs commanditaires répondront de leurs actes devant les juridictions ». Tout en saluant cette disposition d’esprit qui rejoint la position longtemps défendue par notre mouvement à travers différents appels, « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » voudrait s’inquiéter de la chasse à l’homme organisée contre les leaders de l’opposition, des mises en résidences surveillées ainsi que des emprisonnements qui rendent impossible l’organisation de tout dialogue inclusif et constructif.

Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » voudrait rappeler à la mémoire nationale toutes les meurtrissures provoquées par certains malheureux propos séditieux du genre « on va tout gnangami, ici » (« on va tout mélanger, ici », Ndlr) et leurs conséquences armées qui ont fait vivre à la Côte d’Ivoire la pire crise militaro-politique de son histoire.

Mais, la Côte d’Ivoire et ses leaders, parce qu’ils savent se surpasser et mettre l’intérêt national au-dessus de toutes autres formes de considérations ont su donner une chance à la paix en offrant l’opportunité aux auteurs et commanditaires de ces meurtrissures de poser leurs préoccupations dans un cadre non violent, concerté et de trouver ainsi une oreille attentive nationale.
« Avoir des gloires communes dans le passé, une volonté commune dans le présent ; avoir fait de grandes choses ensemble, vouloir en faire encore », ne sont-ce pas les conditions essentielles pour être un peuple selon Ernest Renan ? Et notre vœu à tous, filles et fils de la Côte d’Ivoire, n’est-il pas d’être un peuple uni et solidaire et de construire une nation forte, encore plus grande que celle que nous ont léguée les pères fondateurs ?


Soucieux de voir la paix revenir entre les fils et filles de Côte d’Ivoire et considérant que c’est dans le consensus, à travers un dialogue franc et sincère, qui ne louvoie pas ni ne laisse aucune préoccupation en rade, que peuvent s’élaborer tous les cadres institutionnels régissant une vie nationale harmonieuse et respectueuse des textes réglementaires dont le plus fondamental est la Constitution.

C’est pourquoi « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » invite le Président Alassane Ouattara à mettre fin aux procédures engagées à l’encontre des leaders de l’opposition et à garantir leur liberté d’action et de mouvement pour donner une chance à la paix et leur permettre de participer au dialogue national qu’il appelle de ses vœux pour une Côte d’Ivoire unie, solidaire et plus prospère.

Fait à Abidjan, le 9 novembre 2020.
Le Président de « Les Démocrates de Côte d’Ivoire »
Prof. Séraphin Prao

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire