Premier Conseil du gouvernement en Côte-d’Ivoire après la présidentielle

A l’ouverture du premier conseil de gouvernement après le scrutin présidentiel du 31 octobre 2020, le Premier Ministre, Hamed Bakayoko, a engagé le 10 novembre 2020 à Abidjan, l’équipe gouvernementale à penser, à présent, à l’avenir et aux défis nouveaux qui s’imposent à elle.

« Le scrutin présidentiel du 31 octobre 2020 est terminé. Il nous faut, à présent, penser à l’avenir et aux défis nouveaux qui s’imposent à nous », a indiqué Hamed Bakayoko.

« Les réalisations impressionnantes du Président de la République, Alassane Ouattara, au cours des neuf dernières années, doivent se poursuivre et s’amplifier davantage à l’aune de sa nouvelle vision pour l’avenir de notre pays », a expliqué le Chef du gouvernement.

« Notre engagement à tous devra être, au cours des semaines, mois et années à venir, de traduire en actions concrètes cette grande ambition pour une Côte d’Ivoire solidaire, une Côte d’Ivoire meilleure. A cet effet, la finalisation du processus d’élaboration du Programme national de développement (PND) 2021-2025, en cohérence avec la Stratégie Côte d’Ivoire 2030, mobilisera nos énergies au cours des prochains jours », a-t-il déclaré.


Pour le Premier Ministre Hamed Bakayoko, l’heure est à l’apaisement, à la réconciliation afin de renforcer la sécurité, la stabilité et la paix dans notre pays. « Nous serons tous appelés à nous investir dans cette nouvelle mission. Nous devons impliquer plus fortement, toutes nos forces vives, dans leur diversité, à savoir les chefs traditionnels, les leaders communautaires, les religieux, les jeunes et les femmes », a-t-il relevé.

Au nom du gouvernement, Hamed Bakayoko a adressé sa profonde compassion et sa solidarité à tous ceux qui ont été victimes d’attaques ciblées, ayant entraîné parfois des pertes en vies humaines.

Il s’est également félicité de la posture républicaine des forces de défense et de sécurité et la qualité de l’organisation mise en place par la Commission électorale indépendante (CEI) pour ce scrutin.

Une minute de silence a été observée en la mémoire du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly décédé le 8 juillet et du ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Sidiki Diakité, mort le 23 octobre 2020.

Les résultats de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 proclamés par la CEI et validés par le Conseil constitutionnel, consacrent le plébiscite du Président Alassane Ouattara avec 94,27% de voix pour un taux de participation de 53,9%.

CICG

Commentaires facebook

Author: La Rédaction