PDCI-RDA Côte-d’Ivoire: Niamkey Koffi, Romain Porquet et Ehouman Bernard accusés de « FAUX »

Le texte ci dessous attribué au président Bédié n’a pas été lu par lui à la réunion avec le secrétariat exécutif, ce lundi -6 novembre 2020 ! Ce sont Niamkey , le nouveau Dir Cab et Romain Porquet qui font circuler ce projet de discours que Bédié n’a pas élu, et qui jouent ainsi les torpilleurs de la paix ! Ils tentent de le faire publier dans des médias ! Vigilance var il s’agit d’un projet de texte soumis au vieux que le président Bédié n’a pas lu, mais ils disent qu’il a donné son accord pour qu’il soit publié , alors qu’il a tenu un autre type de propos. Que recherchent ces pyromanes , se demandent des cadres du Pdci !

Rencontre BEDIE/SECRETARIAT EXECUTOF DU PDCI-RDA, ce jour.
Ci-dessous le discours du Président Henri Konan Bedié:

” Mesdames et Messieurs, membres du secrétariat exécutif du PDCI-RDA

Je voudrais vous saluer et vous remercier pour votre présence nombreuse à cette rencontre des secrétaires exécutifs de cet après-midi du 16 novembre 2020.

Avant tout propos, je vous voudrais que nous observions une minute de silence pour toutes les victimes de la barbarie sans nom que fait subir le pouvoir RHDP au peuple de Côte d’Ivoire.
Parce que tout simplement, nous voulons une Côte d’Ivoire démocratique, une Côte d’Ivoire dans laquelle nous respectons les Lois et les règles que nous nous sommes librement données.

Mesdames et Messieurs, voilà les raisons pour lesquelles, Jeunes, Femmes, Mères, Pères partout où nous sommes sur toute l’étendue du territoire, nous sommes terrorisés, embastillés, mutilés et assassinés dans l’horreur bestiale, par le pouvoir RHDP et ses milices.
Les dirigeants politiques de l’opposition sont pourchassés, emprisonnés dans des lieux inconnus ou à domicile. Aujourd’hui, participer à la vie politique dans notre pays vous expose à la privation de votre liberté et à la mort.
Ma famille et moi-même, ainsi que mes collaborateurs et tous les membres de nos plateformes politiques, comme vous le savez, avons subi et continuons de subir cette terreur orchestrée par les tenants du pouvoir.
Depuis plus d’un an, le PDCI-RDA et tous les Partis politiques significatifs de l’opposition, n’ont cessé d’inviter le régime RHDP au dialogue politique, en vue de prévenir les risques d’une implosion sociale ; malheureusement on nous a servi que des discours de mépris et d’arrogance.
Toutes les actions de justice que nous avons engagées auprès des tribunaux internationaux notamment auprès de la Cour Africaine des Droits de l’homme et des Peuples, se sont soldées par la condamnation sans réserve du pouvoir RHDP.


Mais dans sa cabale pour la capture de l’Etat de Côte d’Ivoire, le Président du RHDP unifié et ses complices violent, de manière éhontée, la constitution de notre pays pour organiser une farce électorale le conduisant ainsi sur la voie de l’impossible.
Face à cette situation, le peuple, dans le respect des règles du droit a opté pour la désobéissance civile non violente pour arrêter la fuite en avant destructrice de ce pouvoir devenu illégal.
La désobéissance civile non violente est en marche !!
Elle effraie le pouvoir !
Elle le fera s’assoir à la table des négociations sous l’égide de facilitateurs neutres et crédibles.
Nous nous battons et continuerons de nous battre pour la libération sans conditions de Messieurs Maurice KAKOU GUIKAHUE, Pascal Affi N’Guessan, N’Dri Pierre Narcisse, Félicien Sékongo, Alain Lobognon, Député à l’Assemblée Nationale, les Sénateurs Seri Bi N’Guessan et Bassy Koffi, sans oublier Mmes Anne Marie Bonifon, Pulcherie Gbalet, Valérie Yapo et tous nos compagnons et compatriotes, aujourd’hui privés de leur liberté sous prétexte qu’ils réclament la démocratie et le respect des Lois.
Le PDCI-RDA ne se détournera pas de ses idéaux et de ses valeurs de l’humanisme.
Le Parti doit être aussi fort et mobilisé comme au temps des luttes émancipatrices.
En soutien au peuple Ivoirien, notre mobilisation d’acteurs politiques doit être sans faille et je vous y engage.
Monsieur le Secrétaire Exécutif en Chef par Intérim, mes chers compagnons, j’ai entendu vos messages !
Je termine en vous exhortant à la cohésion et au travail. Notre Parti est capable d’innovation et de résilience, des qualités qui font de lui le leader politique de notre Pays depuis plus de 70 ans.
Je vous remercie de votre visite et des mots très aimables prononcé à mon endroit.
Vive le PDCI-RDA pour une Cote D’Ivoire Unie, Réconciliée, Démocratique et Prospère.”

Author: La Rédaction

2 commentaires sur “PDCI-RDA Côte-d’Ivoire: Niamkey Koffi, Romain Porquet et Ehouman Bernard accusés de « FAUX »

  1. ====== « SEUL LE PRONONCÉ….. » ========

    Par expérience et pour éviter ce genre de mauvaise manipulation « intellectuelle », lorsque comme cela arrive souvent à mes heures libres, je suis invité à rédiger un texte ou un mémorandum qui doit être lu publiquement, même dans ma posture de nègre pour le compte de certains responsables africains ou nationaux voire de simple amis, j’appose dans le document cet avertissement qui vaut son pesant d’or : « Seul le prononcé fait foi » !

    Bien sûr, cette disposition à des limites et pose parfois problème quand les archives ne retiennent pas les versions prononcées. Avec l’évolution des technologies le Big Data et les expériences des Data Centers immergés sous la mer en Écosse, cette limitation des options de conservation sera bientôt derrière nous.

    Il restera alors les situations incongrues oû à la dernière minute le député change de veste pour être aux mêmes couleurs que le Président de la République qu’il reçoit dans son fief en oubliant le support écrit dans les poches de l’autre veste. Et cela donne un discours improvisé mémorable et inoubliable comme celui de feu le regretté Maire Droh Jacquet Florent recevant Léopold Sedar Senghor à Man. Grand moment d’échanges intellectuels de haut vol entre connaisseur et connaissant !

    Hormis ces incertitudes et aléas hors du temps présent, « Seul le prononcé fait foi » est une bonne précaution !

  2. ====== LA FIN DES HB OU LE MATIN DES FAUSSAIRES =========
    « Les infirmités sont l’apanage de la vieillesse » dit un adage.

    K-HB, notre Konan Henri Bedié est entré dans une forme de sénilité active. Le médecin Guikahué avait flairé la bonne affaire. Faisant alors la pluie et le beau temps autour du chef. Distillant les avis au gré de ..ses intérêts. La situation devenait frustrante pour certains comme le ministre Adjoumani qui lui reprocha d’outre-passer ses prérogatives de Secrétaire Exécutif et investir sur son périmètre de porte-parole du PDCI.

    Guikahué au garage Depuis l’affaire mal engagée du CNT, les nouveaux fidèles du Roi ont exploité le créneau. On peut faire dire à un vieux ce qu’il n’a pas pensé !

    ====== CURIEUSE DESTINÉE DES HB ====

    Un autre HB célèbre a vécu près de 96 ans. Après avoir été au pouvoir dans son pays jusqu’à 84 ans ! « Dans la nuit du 6 novembre 1987, un groupe de sept médecins signent un rapport médical qui certifie l’incapacité mentale du Président. Il est alors déposé en s’appuyant sur l’article 57 de la Constitution de 1959 ». Il sera mis plus tard en résidence surveillée dans …son village. Jusqu’à la fin de sa vie !

    Vous avez deviné. C’était Habib Bourguiba, père de l’indépendance de la Tunisie.

    HABIB.. 5 lettres. HENRI…5 lettres.

    HABIB et HENRI étranges similarités. Destin ressemblant…

    Pardon, les gens du PDCI ! Ne venez pas dire ici que c’est moi Wara qui vous ai suggéré de mettre en place un Triumvirat pour une Transition douce au PDCI avec comme tête d’affiche Ouassenan KONE, Émile Constant Bombet et …Nanan Kassi Anvo Michel, Roi des Baoulé en exil. Pourquoi un Roi de surcroît en vadrouille dans cette affaire de transition du PDCI ? Vous savez vous mêmes le pourquoi ! Ne mangez pas votre piment dans ma bouche.

Laisser un commentaire