Côte-d’Ivoire: Alliance des forces démocratiques (AFD) demande l’impunité pour Affi, Guikahué et consorts

La plateforme politique Alliance des forces démocratiques (AFD) a joint sa voix aux récriminations qui se font entendre depuis la nuit du 6 novembre 2020, date de l’arrestation de Pascal Affi N’guessan, son président.

Dans une déclaration de son coordonnateur actuel Blé Norlander dont nous avons reçu copie, l’Afd a exprimé son indignation face à la mésaventure de son membre fondateur.

Pour cette plateforme politique de gauche, l’arrestation de Pascal Affi N’guessan et des opposants « froisse la démocratie tant prônée » par les autorités actuelles.

Aussi condamne-t-elle « l’arrestation et la détention arbitraire de son président ». Le disant, l’Afd se base sur le statut du détenu qui devrait interpeller ses geôliers. « L’Afd rappelle que Affi N’guessan est député à l’assemblée nationale.

A ce titre, l’Afd déplore la violation de son immunité parlementaire et son arrestation en dehors de toute procédure liée à son statut d’ancien président d’institution et de président de Conseil régional », indique la déclaration.


Comme l’exige la responsable Afrique de l’ouest d’Amnesty international dans sa dernière sortie, l’Afd demande aussi « la libération immédiate et sans condition de son président ».

De plus, Blé Norlander et ses camarades exigent la levée des derniers blocus devant les domiciles des opposants, notamment chez Hubert Oulaye, tout en se félicitant de l’ouverture du dialogue qu’ils souhaitent voir élargi à l’ensemble de l’opposition.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire