Côte d’Ivoire: Le lieu de détention d’Affi toujours «secret» selon ses avocats, après une rencontre avec leur client

Edwige FIENDE

Me Pierre Dagbo, conseil de l’opposant ivoirien Pascal Affi N’Guessan a déploré lundi la volonté du procureur de « ne pas rendre public » le lieu de détention du président du Front populaire ivoirien (FPI), qui a rencontré lundi l’une de ses avocates.

Me Josiane Bredou a rencontré M. Affi « sur son lieu de détention », a fait savoir Me Dagbo, selon qui son client est « serein et attend d’être jugé », à ALERTE INFO.

Il a dénoncé le fait que le procureur ne veuille pas « rendre public » le lieu de détention de M. Affi N’Guessan.

Arrêté dans la nuit du 06 au 07 novembre, alors qu’il regagnait sa ville natale Bongouanou (dans l’Est du pays), le porte-parole de l’opposition a été placé le 09 du même mois sous mandat de dépôt pour « terrorisme, attentat et complot contre l’autorité de l’Etat et l’intégrité du territoire national » entre autres.


Les partis de l’opposition ivoirienne, qui « ne reconnaissent pas l’élection » présidentielle tenue le 31 octobre, ont annoncé le 02 novembre « la création du Conseil national de transition (CNT) » présidé par le leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) Henri Konan Bédié, chargé entre autres de former un gouvernement de transition et organiser des élections « justes, transparentes et inclusives ».

Réagissant à un communiqué d’Amnesty international qui a demandé la libération des opposants dont le président du FPI, le porte-parole du gouvernement Sidi Touré a affirmé que « Pascal Affi N’Guessan s’est affirmé comme étant le porte-parole du CNT dont l’objectif était de se substituer aux institutions », ce qui « est gravissime et ne saurait être toléré ».

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire