En France une 1ère sous la 5è République: Sarkozy en correctionnel

Sarkozy sur le banc des accusés.

Nicolas Sarkozy comparaît à compter de ce lundi 23 novembre 2020 devant le Tribunal correctionnel de Paris, pour corruption et trafic d’influence, dans l’affaire dite des «écoutes».

A partir de lundi, l’ancien chef de l’Etat, poursuivi pour corruption et trafic d’influence, comparaît devant le tribunal correctionnel de Paris. Une première dans l’histoire de la Ve République.


Renvoyé pour des faits de corruption et trafic d’influence – une première dans l’histoire de la Ve République –, dans l’affaire dite « des écoutes », Nicolas Sarkozy rêve d’éparpiller l’adversité. A ses côtés, sur le banc des prévenus, il y aura son avocat historique, Thierry Herzog, renvoyé pour les mêmes faits, mais également le haut magistrat Gilbert Azibert, celui par qui tout est arrivé. L’ancien avocat général regimbe, pour raison médicale assure-t-il, à se déplacer pour ce procès, qui pourrait bien débuter par une suspension d’audience.

Un trio cimenté par une notion phare, en pays sarkozyste : l’amitié. Nicolas Sarkozy voue une réelle affection à celui qu’il appelle « son ami », Thierry Herzog. Ce dernier vénère en retour « son Nicolas », qu’il surnomme « le Sphinx » ; ils ont prêté le serment d’avocat ensemble, à l’âge de 21 ans, et ne se sont jamais vraiment perdus de vue. Il a été de tous ses combats judiciaires.

La suite dans lemonde.fr

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “En France une 1ère sous la 5è République: Sarkozy en correctionnel

  1. Sarko mérite une sévère punition….. En voulant soigner deux grosses plaies en Afrique , nous nous rendons compte qu’il avait plutôt aggravé ces deux plaies(gangrènes) en Afrique qui continuent de saigner en Libye et en Côte d’Ivoire………..

Laisser un commentaire