Côte-d’Ivoire: Le monde du Football rend hommage à Sidy Diallo décédé du covid-19

L’ensemble du monde sportif et le monde du football en particulier ont tenu à rendre un hommage des plus mérité au premier responsable de la FIF, Augustin Sidy Diallo, décédé le samedi 21 novembre dernier dans sa 61ème année des suites du covid-19.

Ce jeudi 26 novembre au siège de la fédération ivoirienne de football (Fif), les acteurs du monde sportif ivoirien dans un élan de solidarité ont rendu un vibrant hommage au premier responsable de la maison en verre décédé le samedi dernier.
Le sens de cette cérémonie au-delà du monde sportif était le soutien de l’ensemble du pays au côté de la famille Diallo. Le géniteur de l’illustre disparu, le patriarche Abdoulaye Diallo était un proche collaborateur du père fondateur de la Côte d’ivoire moderne.


« Plus que mon patron, tu étais mon grand-frère. Tu avais le football dans ton sang et le football était en toi », a déclaré le premier vice-président de la FIF Sory Diabaté avant de poursuivre que le défunt a marqué de ses empreintes le football ivoirien.
 » C’est sous ta présidence, qu’il y a eu une nette augmentation des subventions pour les clubs de football, et la réalisation des infrastructures qui permettent à notre pays de revendiquer sa place dans le concert des grandes nations du football », a-t-il renchéri non sans appeler à l’unité et au rassemblement des acteurs du monde football un vœu cher à l’illustre disparu. « Même rassemblés, la victoire est difficile, divisés, la victoire devient impossible. Soyons unis au-delà de nos divergences pour un football ivoirien fort » , a-t-il conclu.

Adama Naby au nom des acteurs du football parlant au nom du président d’honneur de la FIF, Jacques Anoma, présent à cette cérémonie et le ministre des sports et loisirs Daho Paulin emboîtant le pas au premier intervenant, ont appelé à l’union des acteurs du monde du football mais mieux aux acteurs du monde sportif.

Rappelons qu’en neuf ans de présidence de la FIF, Sidy Diallo a gagné deux Coupes d’Afrique des Nations, l’une avec les seniors en 2015 et l’autre avec les cadets en 2013.

Selon le calendrier des obsèques, le désormais ancien président de la Fédération ivoirienne de football devrait être inhumé dans la stricte intimité familiale le vendredi 27 novembre 2020 à Djekanou dans le centre du pays.
Une autre grande cérémonie d’hommage du monde sportif au double champion d’Afrique des Nations (1992 et 2015), est prévue le samedi 28 novembre 2020 au Parc des Sports de Treichville à partir de 9h.

Une dernière activité qui tournera définitivement la page de l’homme qui a consacré toute sa vie au football.

Emmanuel de Kouassi
Connectionivoirienne

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire