Gabon: Le Gl Kouadio Nicolas rend hommage au diplomate Beugré Constantin, très apprécié dans la communauté, rappelé à Abidjan

Unanimement apprécié depuis plusieurs années dans les milieux ivoiriens et ouest-africains au Gabon, le diplomate Beugré Rhouoy Constantin, Premier Secrétaire, chargé des Affaires consulaires à l’ambassade de Côte-d’Ivoire au Gabon, a fait ses «aurevoirs» le weekend dernier après 7 longues années de loyaux services au pays d’Ali Bongo.

Le diplomate qui fut de tout temps au service de ses compatriotes, n’hésitant pas à s’impliquer personnellement pour la régularisation de nombreux «sans papiers» ivoiriens, a été rappelé au Ministère des Affaires étrangères à Abidjan.

Ses compatriotes et de nombreux ressortissants de la Cedeao ont tenu le weekend dernier, à manifester leur grande reconnaissance à ce grand serviteur de la diaspora ouest-africaine au Gabon.

Le général de gendarmerie, l’Ambassadeur Kouadio Nicolas, présent à la cérémonie, n’a d’ailleurs pas manqué dans son allocution de rappeler le «zèle et le dévouement» de son collaborateur qui a toujours fait ses preuves « aux heures où il était nécessaire qu’on sache que l’on pouvait compter » sur lui».

Adiko Etien

L’allocution de SEM Kouadio Nicolas

Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Côte d’Ivoire près la République Gabonaise

Honorables Invités ;

Je veux commencer mon intervention en saluant votre présence à cette cérémonie en l’honneur de Monsieur BEUGRE RHOUOY Constantin, qui est arrivé au terme de sa mission.

Les discours les plus courts sont les meilleurs en pareille circonstance. Si vous le voulez bien, je m’en tiendrai à cet antique adage.


Voici venu le moment pour lui de quitter cette terre hospitalière gabonaise, sur laquelle il a passé 7 (sept) années à donner le meilleur de lui-même, avec l’abnégation, la disponibilité, la sagesse, requises pour le renforcement de la coopération ivoiro-gabonaise.

Voici aussi venu pour nous, l’instant de lui faire nos adieux, et d’accepter malgré nous, son départ qui nous laisse certes tristes, mais que nous savons porteur de nouvelles missions encore plus riches et exaltantes.

Honorables invités,

Si nous regrettons que le temps se soit bien envolé depuis l’arrivée de Monsieur BEUGRE et l’exercice de ses fonctions au Gabon, force est de reconnaître que sa suspension ne nous aurait pas permis de nous enrichir de ses expériences.

Pour moi qui n’ai eu que ces quelques mois de collaboration avec l’homme, je puis aisément le féliciter pour le travail abattu au sein de l’Ambassade et également en ce qui concerne la gestion et l’intégration des membres de la communauté ivoirienne au Gabon.

Le temps passé ensemble a peut-être été court, mais suffisant pour affirmer que Monsieur BEUGRE est un valeureux diplomate.
Aujourd’hui, il s’apprête à quitter le Gabon où il a rempli pleinement sa mission, à en juger par les traces indélébiles laissées sur le terrain, au nom de la coopération qui unit si heureusement la République de Côte d’Ivoire et la République Gabonaise.

Monsieur Le Premier Secrétaire Chargé des Affaires Consulaires,

Tout ce que je puis vous dire en cette agréable circonstance peut tenir en un seul mot : « MERCI ».

Oui mon cher BEUGRE, je vous remercie et très sincèrement, du zèle et du dévouement dont vous avez toujours fait preuve aux heures où il était nécessaire qu’on sache que l’on pouvait compter sur vous.

Vous avez rempli votre « mandat » à la satisfaction de tous. Aussi méritez-vous les chaleureuses félicitations que je vous adresse. Que tous nos souhaits de santé, de bonheur pour vous et votre famille, Cher BEUGRE, vous accompagnent dans votre nouvelle affectation.

Je saisis l’occasion pour adresser également nos remerciements à Madame BEUGRE votre charmante épouse, dont le soutien et les conseils avisés n’ont jamais fait défaut pour la réussite de votre mission.

Avec la fin de votre séjour gabonais, se profilent à l’horizon de nouveaux challenges.

Par ma voix, la communauté ivoirienne du Gabon, vous remercie et vous souhaite le meilleur pour l’avenir.

Bonne continuation à vous et bonne route sur le chemin de la vie.

Recevez, au nom du Dieu Tout Puissant, toutes les bénédictions, et que le Saint-Esprit daigne éclairer ce nouveau chemin que vous emprunterez.

Mesdames et Messieurs, Honorables invités,
Je vous remercie encore une fois d’être présents à cette cérémonie et vous invite à partager symboliquement, ce modeste cocktail en l’honneur du couple BEUGRE.

Bon appétit et bonne après-midi.

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire