Le RHDP vise une « majorité confortable » à l’Assemblée pour soutenir Ouattara

Manuella YAPI

Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti au pouvoir) souhaite une « majorité confortable » à l’Assemblée nationale à l’issue des législatives prochaines, pour soutenir le président Alassane Ouattara dans la mise en œuvre de son projet de société, a affirmé lundi à Abidjan le directeur exécutif Adama Bictogo, à l’issue d’une réunion.

Le RHDP espère « gagner les élections législatives à venir avec une majorité très confortable pour le bonheur des Ivoiriens et pour le succès du projet de société du président Alassane Ouattara », a dit M. Bictogo, ajoutant qu’un nombre important de sièges à l’Assemblée nationale permettra au leader du parti de « reposer sur un socle institutionnel fort ».

Il a par ailleurs annoncé des « missions » entreprises par des cadres sur l’ensemble du territoire national, afin d’ »apporter (la) compassion (du parti) à l’ensemble des Ivoiriens qui ont été victimes du boycott actif de l’opposition » d’une part et de l’autre « commencer à préparer les législatives ».


Pour « apaiser le climat » socio-politique après sa réélection à plus de 94% à l’issue de la présidentielle du 31 octobre, Alassane Ouattara a exprimé le 17 novembre sa volonté de « décaler de quelques semaines », soit « dans le premier trimestre de l’année 2021 », la date des législatives prévue mi-décembre selon la Constitution ivoirienne.

Le dialogue initié le 11 novembre entre M. Ouattara et le leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition) Henri Konan Bédié afin de décrisper l’environnement politique a été suspendu quelques jours plus tard, le dernier cité ayant posé des préalables dont la libération des opposants détenus pour « attentat contre l’autorité de l’Etat et l’intégrité du territoire national » suite à la création d’un Conseil national de transition.

Selon le bilan du gouvernement ivoirien, 85 personnes sont mortes depuis le 10 août dans les violences électorales, 484 autres blessées, 225 interpellées, 167 inculpées (dont) 45 sous mandat de dépôt ».

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Author: La Rédaction