Côte-d’Ivoire: À Taï après l’incendie de la S/P impossible pour les requérants de s’établir des actes de naissance

Par Saint-Tra Bi

Les conséquences de l’incendie de la sous-préfecture de Taï le 1er novembre 2020, sont dramatiques pour les populations.

Selon le sous-préfet, Zan Bi Gooré Adolphe, joint par téléphone, il n’est pas possible d’établir des actes de naissance actuellement.

Obtenir ce document est un véritable parcours du combattant pour le requérant. « Actuellement, nous ne pouvons pas établir d’actes de naissance, tant que nous ne faisons pas l’inventaire. Nous n’avons pas encore fait le point des registres disponibles au tribunal. Donc il est impossible de délivrer des actes au niveau de la sous-préfecture », a regretté le sous-préfet.

La seule issue, a-t-il expliqué, le demandeur doit se référer au procureur pour obtenir une ordonnance autorisant le sous-préfet à faire la transcription dans un registre avant l’établissement de l’acte de naissance. Une situation difficile pour les élèves, étudiants et autres personnes dont les extraits de naissance ont été établis à la sous-préfecture de Taï et désireux de présenter des concours.


L’autre difficulté est que les registres ravagés par les flammes datent de 1960 pour certains. Parmi ceux-ci, figurent des registres de mariage, de décès et de naissance. Fort heureusement que des doubles sont conservés au tribunal. Toutefois, la reconstitution des registres détruits nécessite des moyens financiers et un potentiel humain.

« Pour la reconstitution des registres, nous auront besoin de l’appui de partenaires techniques et financiers. Le tribunal va nous mettre à disposition les doubles des registres juste pour la retranscription et les lui retourner. L’idéal serait de les scanner pour aller plus vite. Maintenant pour tous les registres qui se retrouveraient au tribunal, il va falloir approcher le procureur pour une ordonnance », a indiqué l’administrateur civil de Taï.

Les demandeurs fondent désormais leur espoir sur la bonne conservation des doubles des registres qui se trouvent dans les tribunaux.

Fratmat

Commentaires

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire