Côte-d’Ivoire: Le Chef de l’État a prêté Serment sur la Constitution

Note d’information N° 1667 du 14 décembre 2020

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a prêté Serment, ce lundi
14 décembre 2020, devant le Conseil Constitutionnel, réuni en audience solennelle
sous la présidence de M. Mamadou KONE, Président dudit Conseil.

Cette cérémonie a connu une innovation majeure dans l’histoire de notre pays avec
la Prestation de Serment du Président élu sur la Constitution, conformément à
l’Article 58 Alinéa 1er de la Constitution du 08 novembre 2016, qui stipule que le
Président élu prête serment sur la Constitution.

L’audience solennelle délocalisée, pour la circonstance, au Palais de la Présidence de
la République et qui fait suite à la victoire du Président Alassane OUATTARA à
l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 , dont les résultats définitifs ont été
proclamés par le Conseil Constitutionnel le 09 novembre dernier, a enregistré la
présence de plusieurs Chefs d’Etat et de Gouvernement, d’anciens Chefs d’Etat, de la
Première Dame, Mme Dominique OUATTARA, des Présidents d’Institution, des
membres du Gouvernement, ainsi que des Représentants de Chefs d’Etat,
d’Organisations régionales, internationales, de Chefs de Mission diplomatique, de
Partenaires au développement et d’Invités spéciaux.

Au terme de la lecture de la décision du Conseil Constitutionnel du 09 novembre
2020 portant proclamation des résultats définitifs de l’élection présidentielle du 31
octobre 2020, le Président élu, S.E.M. Alassane OUATTARA, a lu la formule
sacramentelle suivante : ‘’ Devant le Peuple souverain de Côte d’Ivoire, je jure
solennellement et sur l’honneur de respecter et de défendre fidèlement la
Constitution, de protéger les Droits et Libertés des Citoyens, de remplir
consciencieusement les devoirs de ma charge dans l’intérêt supérieur de la Nation.
Que le Peuple me retire sa confiance et que je subisse la rigueur des lois, si je trahis
mon serment’’.

Après la signature du procès-verbal de l’audience et les félicitations des membres du
Conseil Constitutionnel, la Grande Chancelière de l’Ordre National, Mme Henriette

DAGRI DIABATE a remis au Président de la République, le Grand Collier de l’Ordre,
faisant de lui, ‘’le Chef Souverain et Grand Maître des Ordres’’.
Dans son adresse solennelle faite à cette occasion, Le Président Alassane OUATTARA
a salué la présence à ses côtés de ses pairs Chefs d’Etat ainsi que celle des Invités
spéciaux et des délégations qui ont fait le déplacement.

Evoquant l’élection présidentielle du 31 octobre dernier, il a souligné qu’au-delà de sa
personne, les Ivoiriens, dans leur grande majorité, ont fait le choix de la démocratie,
de la paix et de la stabilité, en dépit de toutes les entraves à l’expression de leur
liberté et de leur droit de vote. Ils ont démontré que les urnes doivent rester l’ultime
recours pour décider de l’avenir de notre Nation. C’est pourquoi, il a dit être animé
aujourd’hui d’un sentiment de fierté et de reconnaissance pour la confiance qui lui a
été renouvelée par les électeurs qui ont accompli leur devoir civique..

Le Chef de l’Etat a remercié les uns et les autres notamment les structures et
personnalités diverses qui ont œuvré à l’heureux aboutissement du processus
électoral, avant d’indiquer que c’est avec beaucoup d’honneur et de responsabilité
qu’il a prêté serment en tant que Président de la République de Côte d’Ivoire. Il a
pris à nouveau l’engagement d’assumer pleinement sa charge au service de
l’ensemble de ses compatriotes, sans distinction.
Le Président de la République a appelé au respect de notre Constitution et des
Institutions de la République, gage de la démocratie et de la stabilité pour notre
pays, avant de condamner fermement les violences qui ont émaillé l’électio n
présidentielle. Il a promis, à cet égard, que ces actes graves ne resteront pas
impunis.

Il a également insisté sur l’impérieuse nécessité de préserver les valeurs de paix, de
cohésion sociale, d’hospitalité, de dialogue, d’union, de discipline et de travail que le
Père de la Nation, le Président Félix Houphouët-Boigny, nous a léguées.
Par ailleurs, le Chef de l’Etat a fait le point des acquis de notre pays ces dernières
années, notamment aux plans économique, politique et social, avant de lever un
coin de voile sur les chantiers qu’il entend ouvrir et/ou consolider pour ce nouveau
mandat.


Il a annoncé la reprise du dialogue politique et social qui devrait permettre la tenue
des élections législatives dans le courant du premier trimestre 2021, afin d’être en
conformité avec le calendrier de la mise en place des Institutions de la IIIè
République.

A cet égard, il a invité l’ensemble des partis politiques à saisir cette nouvelle
opportunité qui s’offre à tous pour aboutir à la décrispation du climat polit ique, par le
dialogue, afin de renforcer la paix et la stabilité dans notre pays.
Pour terminer, le Chef de l’Etat a fait remarquer que les défis qui nous attendent sont
nombreux. Cependant, il a marqué sa foi en notre capacité à les relever, tout en
3/3renouvelant son ambition de construire avec tous ses compatriotes, sans exclusive,
une Côte d’Ivoire plus solidaire, pour un avenir meilleur pour tous les Ivoiriens.
Au terme de la cérémonie, le Président de la République a reçu les honneurs
militaires qui lui ont été rendus par les Forces de Défense et de Sécurité.
Notons qu’un déjeuner a été offert par le Chef de l’Etat en l’honneur de ses
homologues et de tous les invités, au Sofitel Abidjan- Hôtel Ivoire.

blank

blank

blank

blank

Commentaires

blank

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire