Le RHDP invite l’opposition “à saisir l’opportunité’’ du nouveau dialogue politique

Serge Alain KOFFI

Le Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le parti présidentiel en Côte d’Ivoire, a appelé vendredi à Korhogo (nord) l’opposition ivoirienne “à saisir l’opportunité’’ du nouveau dialogue politique que lui propose le chef de l’Etat Alassane Ouattara en s’y engageant “pleinement et sincèrement’’, à l’issue d’une réunion.

“La Direction exécutive invite l’opposition à saisir l’opportunité qu’offre le Président Alassane Ouattara en s’adhérant pleinement et sincèrement au dialogue politique’’, a déclaré le porte-parole adjoint du RHDP, Mamadou Touré, lisant le communiqué final, à l’issue de la réunion, organisée en marge d’une cérémonie en la mémoire de l’ex-Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, à qui le parti a décidé de rendre désormais “hommage tous les 8 juillet à Korhogo’’.

Président du directoire du RHDP, Amadou Gon Coulibaly, qui aurait dû être le candidat du parti à la présidentielle du 31 octobre, est décédé le 8 juillet. Il a été inhumé le 17 juillet à Korhogo.


“La Direction encourage le Président de la République à continuer de poser des actes qui vont dans le sens du renforcement de la cohésion sociale à travers cette énième main tendue à l’opposition en poursuivant le dialogue politique’’, a ajouté M. Touré.

Lundi, M. Ouattara a prêté serment à Abidjan, moins de deux mois après son élection pour un 3e mandat. Dans son discours au cours de la cérémonie, Il a appelé à la reprise du dialogue avec l’opposition en vue des élections législatives.

“J’ai instruit le Premier ministre, Hamed Bakayoko, de reprendre les discussions avec les partis politiques pour mettre en œuvre les recommandations de la Cedeao relatives à la Commission électorale indépendante (CEI) dans la perspective de la tenue des élections législatives dans le courant du premier trimestre 2021. J’invite l’ensemble des partis politiques à saisir cette nouvelle opportunité qui s’offre à tous pour aboutir à une décrispation du climat par le dialogue, afin de renforcer la paix et la stabilisé de notre pays’’, avait-il déclaré.

L’opposition qui continue de contester la réélection du chef de l’Etat n’a pas encore affirmé sa disponibilité ou pas à reprendre le dialogue avec le pouvoir.

Serge Alain KOFFI

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire