Après le brexit la Côte-d’Ivoire ratifie un accord de partenariat économique intérimaire avec le UK

(avec Agence Ecofin) – Toujours en pleine négociations avec l’UE malgré l’accord (historique) de brexit signé hier 24 décembre 2020 entre Londres et Bruxelle, le Royaume-Uni continue de réorganiser le cadre juridique de ses relations commerciales avec ses autres partenaires, notamment africains.

En octobre 2020, Londres a ainsi conclu un nouvel accord commercial avec la Côte d’Ivoire, pour remplacer celui signé sous l’égide de l’UE.

La Côte d’Ivoire vient de ratifier ce accord de partenariat économique intérimaire signé avec le Royaume-Uni. C’est ce qu’a indiqué un communiqué du gouvernement ivoirien publié à l’issue d’une réunion du dernier Conseil des ministres.

Il s’agit d’un accord destiné à régir les relations commerciales entre les deux pays. Signé le 15 octobre 2020, il vise à remplacer un autre accord de partenariat économique signé sous l’égide de l’Union européenne (UE) et qui n’est plus en vigueur avec la signature de l’accord de brexit, qui officialise la sortie du Royaume-Uni de l’UE.


Cette décision intervient alors que le pays de la reine Elisabeth II est en pleine négociation pour obtenir de nouveaux accords commerciaux non seulement avec ses partenaires européens, mais également avec plusieurs autres pays à travers le monde.

En Afrique, le pays a conclu il y a plusieurs semaines un accord commercial avec le Kenya (l’un de ses plus importants partenaires économiques) et espère faire de même avec les autres pays de la Communauté d’Afrique de l’Est.

D’après les autorités ivoiriennes, le nouvel accord « met en place un marché de libre-échange entre la Côte d’Ivoire et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord dans les mêmes dispositions que l’APE CI-UE ». De plus, ajoutent-elles, il permettra de « sauvegarder les intérêts commerciaux liant les deux pays contre les inconvénients juridiques et économiques du brexit ».

Moutiou Adjibi Nourou

Commentaires

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire