Côte-d’Ivoire: Laissé libre, Affi reste sous contrôle judiciaire

Le président de la frange «légale» du FPI, Pascal Affi Nguessan a été libéré ce mercredi 30 décembre après plus cinqu heures d’audition devant un juge d’instruction au 9e cabinet à Angré, à la cellule spéciale.

Affi N’Guessan reste tout de même sous contrôle judiciaire, ont annoncé des sources proches du 9e cabinet d’instruction.

Il devra courant janvier passer devant les juges pour s’expliquer sur le projet d’insurrection déjoué fin octobre-début novembre, sous couvert de désobéissance civile et de boycott actif lancée par le cnt.


Selon plusieurs sources des relais au sein de l’armée et de la gendarmerie devaient profiter du cafouillage pour perpetrer un coup-d’état et annoncer une transition.

Dans une allocution hier devant plusieurs centaines de gendarmes, le Commandant supérieur de ce corps d’élite, le General Apalo, avait dévoilé l’arrestation de plusieurs militaires-gendarmes, soupçonnés d’être des relais du cnt au sein des forces armées.

Sylvie Kouamé

Commentaires

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire