« 33 personnes sourdes recrutées » à la fonction publique en 2020 en Côte-d’ivoire

Djamal AKINBOLA

Le président de l’ASssociation nationale des sourds de Côte d’Ivoire (ANASOCI), Ouattara Yegueleworo a indiqué jeudi, que « 33 personnes sourdes ont été recrutées » à la fonction publique en 2020 sur 200 personnes en situation d’handicap, à ALERTE INFO.

Dans le cadre du recrutement dérogatoire des personnes handicapées à la fonction publique en 2020 initié par le ministère de l’Emploi et de la protection sociale, « 200 personnes handicapées dont environ 33 personnes sourdes ont été recrutées », a fait savoir M.Ouattara.

Ce nombre s’ajoute aux « 250 personnes sourdes et malentendantes travaillant dans l’administration publique », a-t-il ajouté.

« Le recrutement nous convient du moment qu’il permet régulièrement à quelques-uns de nos membres d’avoir accès à un emploi décent », s’est félicité Ouattara Yegueleworo avant d’indiquer que ce nombre est « insuffisant », pour combler le déficit des personnes sourdes en âge de travailler.


« Le nombre actuel de personnes sourdes et malentendantes en Côte d’Ivoire s’élève à environ 110 000 personnes. Lorsque nous regardons le manque d’accès à l’éducation pour la majorité, et les personnes sourdes adultes, nous pensons qu’environ 95% de personnes sourdes en âge de travailler n’ont pas cette opportunité à trouver un emploi décent », a déploré M. Ouattara.

« Avoir un travail bien rémunéré est une gageure pour certains » car « des personnes non handicapées prennent du profit à exploiter leurs situations de handicap », s’est-il plaint.

Pour pallier aux problèmes d’insertion des personnes sourdes, Ouattara Yegueleworo encourage « le recrutement dérogatoire chaque année » et « l’accès au financement pour des activités génératrices de revenus ».

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire