PDCI Côte-d’Ivoire: Le député sortant de Yamoussoukro, Dr Philippe Kouadio pourrait déposer ses valises au RHDP

Alors que le parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) à l’instar des autres partis politiques affûte ses armes pour gagner la bataille législative, la délégation départementale de Yamoussoukro semble ne pas s’inscrire dans cette dynamique.

M. Gnrangbé Kouadio Jean, premier responsable du parti à Yamoussoukro a fait le choix de diviser le parti en écartant la candidature du député sortant et candidat à la candidat

Selon nos sources, alors que toutes les bases du parti dans cette circonscription portent unanimement leur choix sur la candidature du député sortant, Dr Philippe Kouadio, M. Gnrangbé, lui, a choisi de se fondre dans de basses manœuvres de manipulation afin de créer un désaccord autour d’une candidature souhaiter par les bases et qui pourrait assurer la victoire du PDCI. Rappelons à toutes fins utiles que le délégué de Yamoussoukro n’est pas à son premier coup d’essai. Déjà en 2016, il avait reçu ce coup en faisant humilier le PDCI en spectacle.


En effet, lors des législatives de 2016, alors même que Dr Philippe Kouadio est choisi par la base du parti et est élu aux primaires, son dossier a été purement et simplement remplacé par un autre nom au moment du dépôt de sa candidature à la direction du PDCI. Il s’est alors présenté en indépendant et a battu à plate couture le candidat imposé par M. Gnrangbé. Malgré cette frustration, l’honorable Philippe Kouadio est resté fidèle et loyal à son parti. C’est ainsi que celui qui remporté les élections en indépendant remettra sa victoire au groupe parlementaire PDCI par amour et fidélité au parti sans aucune contrainte. Depuis son adhésion au PDCI en 1972, l’honorable Dr Philippe Kouadio est resté intègre, à jour dans ses cotisations, présent à tous les grands rendez-vous du parti, soumis à tous les mots d’ordre décrétés par le PDCI. C’est ce militant dévoué à la cause de son parti qui voit sa candidature être combattue depuis 2011 par la délégation locale sans que la direction du parti ne dise un mot. La direction local du PDCI semble ignorer que les législatives à venir ont un enjeu très particulier.

Le PDCI et l’opposition ont besoin de candidats qui puissent leur offrir une victoire sans difficultés pour gagner la bataille de la majorité parlementaire. Le député sortant, Dr Philippe Kouadio est une candidature idéale pour cette mission puisqu’elle est le choix des bases. Créer un désaccord autour d’une telle candidature par la simple volonté d’un homme fut-il premier responsable local serait faire perdre inutilement un précieux siège au PDCI et une humiliation de trop pour un militant qui a donné corps et âme pour le parti.

Armand Agnimin

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire