Au Burkina, devenu ministre d’État, Zéphirin Diabré annonce son retrait de l’opposition politique

Donald NGORAN

Au Burkina Faso, l’ex-Chef de file de l’opposition (CFOP), Zéphiryn Diabré, récemment nommé ministre d’Etat, ministre auprès du président du Faso en charge de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, a annoncé mardi, son retrait de l’opposition politique, lors d’une cérémonie de présentation de vœux de son parti à Ouagadougou.

« Après avoir été un parti de l’opposition pendant 10 ans et après avoir dirigé l’opposition politique de 92 à 94 et ensuite de 2015 à 2020, l’UPC ne siège plus au sein de l’opposition politique au Burkina Faso », a déclaré M. Diabré, ajoutant qu’ »en liaison avec les autres partis qui soutiennent Roch Kaboré (ils) définiront bientôt une modalité de travail en commun ».

Dimanche, dans la formation de son nouveau gouvernement, après sa réélection pour un second mandat, le président Roch Kaboré, a nommé Zéphirin Diabré, arrivée à la troisième position à la présidentielle du 22 novembre 2020, ministre d’Etat, ministre auprès du président du Faso, chargé de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale.


« Je voudrais remercier le président du Faso pour la considération qu’il a accordée à notre parti en pensant que vu son histoire, il est en capacité de conduire cette mission. Sur un plan strictement personnel, je le remercie pour la grande confiance qu’il me témoigne, a dit M. Diabré.

« Je voudrais également le rassurer de mon entière loyauté et de mon engagement ferme pour traiter avec succès la mission qu’il m’a confiée », a poursuivi l’ex-chef de file de l’opposition désormais dans la majorité présidentielle et aux cotés du gouvernement.

Le président du parti du lion, Union pour le progrès et le changement (UPC), M. Diabré qui a obtenu 12 sièges à l’issue des législatives du 22 novembre, derrière Eddie Komboigo, arrivée en deuxième place à la présidentielle avec15 sièges à l’Assemblée, a félicité celui-ci qui devient ainsi le nouveau CFOP.

« En tant que bon démocrate nous prenons acte de l’alternance au chef de file de l’opposition », a dit Zéphyrin Diabre, pour qui « les résultats aux législatives ont été appréciables au regard des autres partis », tout en soulignant que l’année « 2020 a été une année de combat » pour le parti.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire