Côte-d’Ivoire: Djédjé Mady (76 ans) ira aux législatives à Nahio/Saïoua en indépendant

Alphonse Djédjé Mady (76 ans), ancien Secrétaire du PDCI-RDA, sera candidat indépendant dans la circonscription de Nahio/Saïoua commune et sous sous-préfectures, aux législatives du 6 mars 2021. L’ancien ministre en brouille avec Bédié est bien décidé à jouer les trouble-fêtes dans son bastion ethnique de Nahio/Saïoua non loin d’Issia. Le professeur Djédjé Mady est l’actuel président de la Région du Haut-Sassandra. Il fut à plusieurs reprises maire et député dans la région.

Selon d’autres indiscrétions qui nous sont parvenues après publication, le «doyen» Mady après une présence sans interruption de 40 ans à l’Assemblée nationale, serait «bien décidé» à passer la main.

Sous-Préfecture de Nahio

I-CREATION DE LA SOUS-PREFECTURE DE NAHIO

Créée par le décret n°2005-315 du 06 octobre 2005, la Sous-Préfecture de Nahio, est issue de la scission de la circonscription administrative de Saïoua. Elle a été rendue fonctionnelle suite au décret n°2009-89 du 27 mars 2009 portant nomination dans les fonctions de Sous-Préfet.


La dénomination «Nahio» semblerait être la résultante d’une prononciation erronée d’un mot qui signifiait à l’origine « les enfants de Nahi ».

II-LOCALITES DE LA SOUS-PREFECTURE

La Sous-Préfecture de Nahio accueille une partie du canton Yocolo qui s’étend jusqu’à la Circonscription administrative de Saïoua. Elle est administrativement composée de sept (07) villages dans lesquels vivent deux tribus :

– la tribu Bouadress dont les membres se retrouvent dans les villages de Bogbam, Takouahio, Nahio et Digbam. Il convient de mentionner, toutefois, que le dernier village cité est rattaché à la Sous-préfecture voisine de Saïoua ;

– la tribu Lacadou dont les membres se retrouvent dans les villages de Tézié, Nakiahio, Kridakozahio et Zézahio.

A ces sept (07) villages, il faut ajouter plusieurs gros campements tels que Kélémagne, Belleville, Allakabo, Kalsaka, Kopakro, Dieumerci, Akpazankro, Konantékro, Gbatékro, kouassikro, Jonaskro, et autres.

Il est à relever que les plus gros campements sont ceux de Kélémagne, Belleville, Allakabo, et Kalsaka qui abritent des écoles primaires.

Population

Selon les chiffres du dernier recensement général de la population, la circonscription administrative de Nahio accueille 27 034 personnes dont 14 316 hommes et 12 718 femmes.

Les villages (avec les campements qui y sont rattachés) les plus peuplés sont respectivement ceux de Bogbam, Tézié, Nakiahio, Nahio, Takouahio, Kridakozahio et Zézahio.

Outre les autochtones Bété, la Sous-préfecture de Nahio enregistre principalement sur son sol la présence d’allochtones Baoulé, Sénoufo, Malinké ainsi que celle d’allogènes burkinabé, Malien, Guinéens, Béninois, Togolais, et Nigériens.

Commentaires

blank

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire