Côte-d’Ivoire: Boni-Claverie dénonce le « mépris » du FPI/Gbagbo et du PDCI pour les alliés d’hier

« Les alliés » de l’opposition « sont écartés avec beaucoup de mépris »

Edwige FIENDE

La présidente de l’Union républicaine pour la démocratie (URD, opposition) Danièle Boni-Claverie a déploré l’ »émiettement sans ménagement, avec beaucoup de mépris » de l’opposition qui avait décidé de présenter des listes communes aux législatives, « sous l’impulsion hégémonique des deux grands partis, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) et le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo ».

« Malheureusement, sous l’impulsion hégémonique des 2 grands partis que sont le Pdci et le FPI de Laurent Gbagbo, les alliés sont écartés sans ménagement, avec beaucoup de mépris. », a regretté Mme Boni-Claverie, dans une note.

Après avoir boycotté la présidentielle du 31 octobre, l’opposition avait décidé de participer en rang uni aux élections législatives.


Mais au lieu d’une liste commune de l’opposition, des partis ont suspendu leur participation aux activités liées aux législatives au sein de la CDRP mise sur pied et dirigée par le président du PDCI, Henri Konan Bédié, tandis que d’autres ont décidé de ne pas participer aux élections.

« Oubliées les listes communes, adieu à la solidarité, à la cohésion qui donnaient ainsi des chances à l’opposition unie de l’emporter », a déploré la présidente de l’URD,.

Pour elle, « cet émiettement n’est pas favorable à l’opposition et va à l’encontre du projet initial de la coalition autour du renforcement de son unité pour se rendre plus forte ».

Danièle Boni-Claverie, qui a regretté « que cette voie commune ait été abandonnée », a annoncé la décision de l’Urd « de présenter des candidats en faisant des alliances ponctuelles selon les régions » aux législatives du 06 mars.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire