« Le rôle que j’ai, c’est de reprendre Yopougon, le bastion électoral de Gbagbo » le pari d’Armand Ouégnin

Jocelyne LIADE

Le président de la plateforme politique, Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS, opposition), Georges-Armand Ouegnin, candidat aux législatives dans la commune de Yopougon, a affirmé vendredi à Abidjan que son rôle est de reconquérir ladite commune, autrefois bastion électoral de l’ex-président Laurent Gbagbo.

« Le role que j’ai c’est de reprendre Yopougon, on dit bien Yopougon c’est Gbagbo. Bien évidemment le RHDP y est parce que depuis quelques années nous n’y sommes pas, mais là nous y serons », a fait savoir M. Ouegnin, à la clôture du dépôt des dossiers de candidature des législatives du 6 mars à la Commission électorale indépendante (CEI).

Allié au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), M. Ouegnin a annoncé des candidats de l’opposition dans toutes les circonscriptions de la Côte d’Ivoire, afin de « remporter » les élections et « faire entendre la voix du peuple ivoirien » à l’Assemblée nationale.


Après avoir boycotté la présidentielle du 31 octobre, l’opposition avait décidé de participer en rangs unis aux élections législatives.

Mais au lieu d’une liste commune de l’opposition, des partis ont suspendu leur participation aux activités liées aux législatives au sein de la CDRP mise sur pied et dirigée par le président du PDCI, Henri Konan Bédié, tandis que d’autres ont décidé de ne pas participer aux élections.

Débutée le 4 janvier, l’étape du dépôt des dossiers de candidature aux élections législatives a pris fin ce 22 janvier. La campagne électorale pour l’élection des députés, elle, est fixée du 26 février au 4 mars.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire