La mine d’or d’Agbaou revendue à Allied Gold pour 80 millions de dollars par Endeavour

(Agence Ecofin) – Actuellement engagé dans une fusion avec Teranga, le géant Endeavour se débarrasse d’un actif en fin de vie, conformément à sa stratégie. Pour Allied Gold qui possède désormais deux mines d’or en Côte d’Ivoire, c’est l’occasion de créer un complexe avec son autre actif, la mine d’or voisine Bonikro.

Endeavour Mining a cédé ses 85 % d’intérêts dans la mine d’or ivoirienne Agbaou à la société Allied Gold Corp pour 80 millions $. C’est l’annonce faite le 22 janvier par le géant aurifère ouest-africain, qui précise que l’accord de vente sera effectif le 1er mars, le temps de boucler les détails réglementaires.

Selon les termes du contrat, Endeavour recevra un paiement en espèces de 20 millions $ au cours de ce trimestre, ainsi que 40 millions de dollars en actions d’Allied Gold. Un dernier paiement conditionnel pouvant atteindre 20 millions $ est aussi prévu, correspondant à 5 millions $ pour chaque trimestre de 2021 où le prix de l’or dépasse 1 900 $ l’once.

La compagnie conservera enfin une redevance, pour l’or produit au-delà des réserves estimées fin 2019, pouvant aller jusqu’à 2,5 % sur les revenus nets de fonderie.

Une vente stratégique

Alors que le géant minier renforce ses positions ces derniers mois (une nouvelle fusion en cours avec Teranga Gold), la cession de cet actif peut surprendre. Elle correspond pourtant au leitmotiv du géant minier consistant à se débarrasser des projets « non essentiels », comme ce fut déjà le cas avec la mine d’or Nzema (Ghana) en 2017.


Entrée en production commerciale début 2014, Agbaou est en effet en fin de vie aujourd’hui et n’hébergeait que 519 000 onces d’or selon les estimations au 31 décembre 2019. La vente de cette mine n’aura donc qu’un impact négligeable sur les standards et les objectifs de production de la compagnie qui fera bientôt partie des 10 plus importants producteurs mondiaux d’or.

« La vente de notre participation dans la mine d’Agbaou à Allied Gold est conforme à notre stratégie de gestion active de notre portefeuille, qui consiste à concentrer les efforts de gestion sur des actifs de base à forte marge et à longue durée de vie […]. Nous sommes fermement convaincus que cette transaction est la meilleure pour les intérêts de toutes les parties prenantes », a commenté Sébastien de Montessus (photo), PDG d’Endeavour.

Rappelons qu’avec ce rachat, Allied Gold possède désormais trois mines d’or en Afrique de l’Ouest. La société va associer Agbaou à sa seconde mine d’or ivoirienne Bonikro, afin de créer un complexe aurifère capable de livrer annuellement plus de 285 000 onces. À cela s’ajoute la mine d’or Sadiola (Mali), acquise officiellement fin 2020 auprès d’AngloGold Ashanti et Iamgold.

Emiliano Tossou

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire